L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Agastache anisée

1

Nom commun : 

Agastache anisée

Nom latin : 

Agastache foeniculum

Autres noms : 

hysope anisée, agastache-fenouil

Famille : 

Lamiacées

Origine : 

Amérique du Nord

Taille : 

0,5 à 1 m

Description


Cette plante mérite d'être mieux diffusée car elle cumule plusieurs qualités: décorative, aromatique et mellifère. Elle évoque à la fois la menthe par ses tiges à section carrée, la réglisse par l'odeur de ses feuilles et la lavande par ses fleurs.
Agatos = admirable. Effectivement, les panicules de fleurs de couleur variant de lavande à blanc sont très décoratifs. Très parfumées (odeur d'anis), les fleurs s'épanouissent de juillet à octobre.
Lors de nos sorties éco-touristiques et de nos balades dans la nature en Gironde, nous avons remarqué que ses qualités mellifères attirent papillons et butineurs (les abeilles confectionnent alors un miel au goût anisé), mais elles repousseraient les moustiques.
Une autre agastache: l'agastache de Corée (ou menthe de Corée) A. rugosa craint aussi le froid (semi-rustique). Elle se cultive de la même manière et a les mêmes propriétés (elle est utilisée en médecine chinoise).

CULTURE:
Contrairement à d'autres agastaches, l'agastache anisée est peu rustique (gélive à -4°): il faudra soit la protéger avec un paillis, soit bouturer des tiges semi-aoutées en septembre en serre froide, soit ressemer chaque année sans enterrer ses fines graines en terre abritée, riche, bien drainée et ensoleillée, de pH 6-7, en mars-avril sous châssis ou cloche. Elle a besoin d'une température élevée pour germer. Attention aux mollusques qui en sont friands. On la repique ensuite sans aucun problème, en plein soleil ou à mi-ombre, sous cloche si nécessaire quand les gelées sont passées (avril ou mai suivant les régions). Cette vivace de grand développement doit être espacée à 30 cm sur le rang. Pensez à la tuteurer par la suite.

Application en phytothérapie


Utile contre les toux, les nausées et les rhumes, elle améliore aussi l'appétit et peut diminuer une fièvre (par sudation).


Les recettes de cuisine


Très utilisées en Amérique du Nord et en Asie, les feuilles sont ramassées juste avant la floraison. Fraîches ou séchées, ces feuilles (et éventuellement les fleurs) remplacent l'anis dans les salades, les gâteaux, les crudités, les sauces pour poissons et viandes. On réalise aussi des infusions (thé des indiens mexicains).

Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.