L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Ananas

1

Nom commun : 

Ananas

Nom latin : 

Ananas comosus

Autres noms : 

Roi des fruits, Fruit des rois

Famille : 

Broméliacées

Origine : 

Amérique du Sud (nord du Brésil, Parana, Paraguay), Amérique centrale, Caraïbes

Taille : 

0,5 à 1 mètre

Description


Qu'est ce qui a des feuilles en forme d'épée et des fruits recouverts d'écailles? L'ananas, bien sûr! Appelé nana-nana par les indigènes Tupi d'Amérique du Sud, ce qui signifie "parfum des parfums", il figurait à l'entrée de leur habitation pour symboliser l'hospitalité. Il fut découvert par les compagnons de C. Colomb en 1493 en Guadeloupe lors de son deuxième voyage, mais cette plante était née bien loin de là, au Brésil. Les Portugais, puis les Espagnols le propagèrent en suivant leurs routes maritimes. A la fin du XVIe siècle, il est présent presque partout en zone tropicale. Mais, la lenteur des déplacements pour transporter les fruits en Europe gâtait la quasi-totalité de la marchandise: au début du XVIe, le roi d'Espagne eut l'occasion de goûter l'unique ananas rescapé de toute une cargaison! Aussi, on tenta sa culture en Europe, notamment sous serre en Angleterre, Pays-Bas et France (Louis XIV goûte son premier ananas en 1702 produit, après bien des déboires, à Marly-le-Roi). Puis, deux nouveaux fruits furent obtenus au potager du roi à Versailles en 1733. Imitant les rois, de riches particuliers se mirent à édifier des serres chauffées pour cultiver l'ananas à grands frais. A l'époque, c'est le symbole du haut luxe et parfois même de l'extravagance: le fruit des rois... et le roi des fruits (avec sa petite couronne de feuilles!). Au XVIIIe siècle, pour donner un certain faste à son repas, la maitresse de maison louait des ananas en guise de décor de table! Jusqu'au début du XXe siècle, les Russes mettaient même de l'ananas dans le champagne! L'ananas est devenu courant depuis seulement une quarantaine d'années. La France est devenue le premier consommateur d'Europe.
Deux variétés se partagent le marché: le Cayenne lisse (cylindrique, à chair pâle) et le Victoria (plus arrondi et plus petit, chair plus jaune). Adopté depuis le début du XIXe siècle, c'est grâce à J-D. Dole (1899) qu'Hawaï est devenu le premier producteur mondial. Dole est aussi le nom de la multinationale qui commercialise l'ananas.

Les feuilles sont longues, lancéolées, épineuses ou non La troisième année, il fleurit: l'’épi globuleux est constitué de fleurs bleuâtres serrées les unes contre les autres (disposées selon une spire). Ces fleurs sont fécondés par les oiseaux mouches dans son aire d'origine. Elles donnent des fruits qui grossissent séparément pour se rejoindre et donner le fruit (syncarpe) que nous connaissons tous: les yeux sur la peau jaune ou jaune rougeâtre signalent la soudure de tous ces fruits individuels. Cette masse unique peut atteindre 12 kg. Il n'a pas de graine car il est produit sans fécondation. La chair, presque blanche à jaune franc, a une saveur plus ou moins sucrée et acide.
Avec ses feuilles fibreuses, on tisse des vêtements.

Rarement pollinisé, car il nécessite la présence d'’oiseaux mouches. Aussi, on le reproduit: soit avec des rejets issus d’'une plante-mère, soit sous forme de bouture de fruits (voir explications détaillées ci-dessous).
Lors de nos sorties éco-touristiques et de nos balades en Gironde, nous avons pu noter qu'il est absent dans les jardins de la région de Bordeaux, y compris les jardins botaniques.

COMMENT FAIRE POUSSER UN ANANAS A LA MAISON?
Couper la couronne de feuilles terminales avec 2 - 4 centimètres d'écorce (ou de fruit); enlever la chair du tour sans endommager la pousse centrale. Laisser sécher la plaie quelques jours pour que l'ananas produise un cal. L'enduire d'hormones pour boutures. Enterrer la moitié de la surface du disque de base dans un pot de 12 cm de diamètre, rempli de terreau et de sable. Humidifier juste ce qu'il faut: ne jamais mettre l'eau sur l'ananas (risque de pourriture), mais au fond du pot. Recouvrir d'un sac en plastique transparent en plaçant le tout à la lumière -pas de soleil direct- et au chaud -radiateur-. Aérer de temps à autre tout en conservant la terre humide. Attendre un ou deux mois pour voir les premiers nets signes de reprise. Comme c'est un peu délicat, ne vous découragez pas si la première tentative n'est pas couronnée de succès et recommencez! Au bout de 2 ans, la plante sera apte à fleurir. Pour cela, le mettre dans un sac transparent avec 2-3 pommes bien mûres pendant 3-4 jours (idem pour les autres broméliacées): l'éthylène dégagé par les pommes crée un choc chimique qui déclenche normalement la floraison. Si ça marche, le centre de la rosette deviendra alors rose.
Sol riche, acide (pH 4,5-6,5). Et bien drainé (pas d’eau stagnante). En hiver, le placer à 15-18° et un arrosage par semaine. Bien qu'il n'ait pas besoin d'énormément d'eau, maintenez la motte humide en été. Mettre de l'engrais liquide (à très, très faibles doses comme toutes les Broméliacées: dose 8 fois plus faibles que la dose habituelle!) une fois par mois. Cette plante tropicale ne supporte pas des températures inférieures à 10°C.

Application en phytothérapie


L'ananas est très nutritif, désintoxiquant, diurétique. Il contient de la vitamine C, du calcium, du potassium et surtout des enzymes. Parmi ceux-ci, la bromélaïne fractionne les graisses en molécules plus petites (acides aminés) que notre corps détruit plus facilement que les longues molécules de collagène (par exemple). Elle agit comme un substitut du suc gastrique. La bromélaïne se trouve concentré surtout dans la tige, d'où l'utilité des gélules vendues en pharmacie pour ses vertus amaigrissantes. Le fruit étant bien moins riche en bromélaïne que la tige, il ne faudra pas compter sur la consommation du fruit pour maigrir! Et oui, le fruit a une réputation usurpée dans ce domaine!! Par contre la tige (gélule en pharmacie) est efficace pour disloquer les cloisons fibreuses de la cellulite, surtout si on l'associe à la reine des prés (voir la fiche "reine des prés")
En cosmétique, on en fait un lait démaquillant et un régénérant car il élimine les cellules mortes de la peau.
Les vertus de l'ananas s'appliquent à divers maux: artériosclérose, désintoxiquant, diurétique, réduction des oedèmes, surcharge pondérale localisée (comme les capitons de la cellulite), teint de la peau.
Dans la médecine traditionnelle chinoise, l'ananas sert contre les indigestions, les ballonnements et les vomissements. Enfin, il aurait des vertrus aphrodisiaques pour les deux sexes, hommes et femmes.


Les recettes de cuisine


Sa saison naturelle s'étend de novembre à avril, mais on le trouve toute l'année sur les étals. Pour cela, une première méthode est de le cultiver en jouant sur la floraison grâce à un système rotatif des parcelles plantées à différentes périodes. La deuxième méthode est basée sur un système d'hormonage artificiel.
Essayer l'ananas en version salée (en brochettes!) pour agrémenter des salades ou des viandes.
Évidé, il sert de coupe pour y mettre vos entrées (crudités, crevettes, salade de fruits) ou vos cocktails et glaces. Parmi les 16000 variétés qui ne sont pas toutes comestibles, l'ananas Victoria est considéré comme le meilleur, bien qu'il soit de petite taille(1% de la production mondiale). Il est essentiellement cultivé à l'île de la réunion (80%). A ne pas confondre avec le Queen Victoria. Le choisir avec sa base toujours bien jaune car l'ananas Victoria mûrit de bas en haut.

RECETTE DE "LA NANA D'AMOUR" :
Voir la fiche "fraisier", à la rubrique "recettes de cuisine" (procéder comme avec la fraise d'amour en remplaçant la fraise par de l'ananas découpé en petits cubes).

RECETTE DE L'ANANAS FLAMBÉ A LA POÊLE:
Dans une poêle, mettre un ananas, découpé en rondelles ou en cubes. Saupoudrer de sucre fin. Chauffer pour caraméliser le tout. Flamber avec un alcool (calvados, armagnac).

RECETTE PÉRUVIENNE DES NONNES DE HUANUCA (XVIIIe siècle):
Après avoir cuit l'ananas dans l'eau sucrée, extraire le coeur et l'écraser avec des amandes, des raisins, du sucre et de la cannelle. Fourrer l'ananas avec cette préparation et le cuire encore une ou deux fois dans l'eau sucrée.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.