L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Arbousier

1

Nom commun : 

Arbousier

Nom latin : 

Arbutus unedo,

Autres noms : 

Fraisier en arbre, Arbre aux fraises, Frôle,olmier, Olonie, Fraise chinoise, Darbousier, Frôle, Olonier

Famille : 

Ericacées

Origine : 

Europe méridionale (pourtour méditerranéen)

Taille : 

5 à 10 mètres de haut

Description


Durant l'Antiquité romaine, ce fut un arbre sacré. La déesse Carda (ou Cardea), soeur d'Apollon, offrit, à son ami Janus, un rameau magique d'arbousier capable de désensorceler et de guérir (d'où le nom de "virge janalis" des baguettes magiques en arbousier).
En compagnie du chêne-liège, l'arbousier trouve des conditions idéales de développement sur les terres siliceuses de la région méditerranéenne où il se reconstitue après chaque incendie. Il s'écarte de cette zone en remontant le long du littoral atlantique jusqu'en Irlande. En Aquitaine, c'est un élément courant de nos sous-bois littoraux grâce au voisinage tempérant de l'océan: notamment l'arbouse est la véritable "baie d'Arcachon". Sensible au froid, il ne s'élève guère au dessus de 600 m d'altitude. Il n'est probablement pas une relicte préglaciaire au nord de la Vendée: les arbousiers des Landes périrent presque tous lors du rude et long hiver de 1789 (-15°). Comme il semble peu probable qu'il ait été introduit par l'homme pour qui cette plante ne présentait pas d'intérêt à l'époque, il reste l'hypothèse d'un transport en Bretagne et en Irlande par les voies digestives des oiseaux migrateurs (grives).
Dans notre jardin de la biodiversité de Mérignac (Gironde), remarquez combien, avec l'âge, les branches deviennent tortueuses prenant ainsi un aspect pittoresque! Au jardin, il faut s'armer de patience pour avoir un tronc unique car, les premières années, plusieurs branches partent du sol avant que l'une d'entre elles deviennent progressivement prédominante sur les autres.
ARBUTUS vient du celte "arbois" = bois austère; UNEDO signifie "je ne mange qu’'une fois" (car le fruit n'est pas particulièrement savoureux!). En gascon, on l'appelle ledoun car il pousse dans la lède. Dans l'Antiquité, Pline en faisait un proche parent de la fraise des jardins, assurant même que c'était "le seul fruit qui vienne à la fois sur un arbuste et une plante rampante"!
Toutes les parties de ce cousin du rhododendron sont très décoratives: port, tronc (écorce rouge brun), feuilles persistantes et dentées d‘'un vert sombre, fleurs-grelots blanc rosé en grappes (d'août à décembre), avec la curieuse forme en mini-pichet des Éricacées (mise à part la couleur, on dirait des fleurs de bruyères).
La baie (sans noyau) à pulpe granuleuse jaune, puis rouge, ne rappelle aucunement les fraises et on peut se poser des questions sur les raisons de son appellation d'"arbre à fraise".
Très appréciées des oiseaux (grives et merles), le goût des baies parait assez fade pour les êtres humains en général, avec même des risques d’'allergie. On peut regretter, hélas, qu'il n'y ait pas eu de recherches pour sélectionner des exemplaires les plus gouteux. Très proches des airelles d'un point de vue botanique, les baies ont un goût farineux variable d’'un arbre à un autre (compote) et portent des granulations d’'oxalate de calcium (sel prescrit contre les carences en fer). Néanmoins, lors de nos sorties découvertes et éco-touristiques et de nos balades dans la nature en Gironde, les participants ne peuvent s'empêcher de céder à la tentation de déguster une de ces attirante arbouse!
Fleurs et fruits apparaissent souvent ensemble: les fruits mûrissant au deuxième hiver. La fleur s'est adapté aux butineurs. En effet, l'extrémité de chaque étamine porte l'anthère (rouge ou brune) qui s'orne de deux appendices cornus: ces derniers jouent un rôle de levier, sous la poussée des insectes. Le pollen se répand alors par deux orifices ressemblant à des yeux. Malgré cela, les abeilles ne sont pas des visiteuses assidues. Heureusement, car le miel d'arbouse est très amer.
En pays berbère, les malades recouvrent les arbousiers de morceaux d’'étoffe avec l'espoir de guérir par magie.
Son bois dur à grain fin est facile à polir: il sert en tournerie pour fabriquer de petits objets (statuette, jeux d'échecs, bibelots, flûte). L'écorce (et les feuilles), regorgeant de tanins, sert au tannage des peaux dans les pays méditerranéens. Après un incendie, c'est une des premières espèces à repartir en émettant de nombreux rejets à sa base. C'est un bon bois de chauffage et son charbon de bois est l'un des plus fins et des meilleurs existants. Le bois est lourd, dur, à grains fins, aux riches coloris (de rouge à cramoisi), mais ile est cassant et de courte durée.
Savez-vous que l'arbousier est:
- l'emblème de la Galice et de plusieurs villes espagnoles, comme Madrid (avec l'ours depuis 1202)?
- le symbole du maquis et de la résistance, ainsi que de la loyauté en Corse (l'"albitru" n'aurait pas trahi Jésus, contrairement à la bruyère: aussi, le premier a été récompensé par Dieu qui lui a donné une abondante fructification, alors que la trahison de la bruyère a été sanctionnée par l'absence de fruits!)? Il fut aussi le symbole de la résistance à l'état autrichien lors de la guerre d'indépendance pour constituer l'état italien au XIXe siècle car l'arbousier porte les couleurs du drapeau italien (vert, blanc et rouge).
En Irlande, il existe des arbousiers d'un mètre de circonférence à la base et de 10 m de haut. Une variété irlandaise a des fleurs roses.
N'hésitez à prendre du temps pour contempler cet arbuste quand il joue au laurier paré de fraises et de fleurs de muguet!

AUTRES ARBOUSIERS:
Une douzaine d'espèces d'arbousiers habitent l'Amérique du Nord et l'Europe du sud dont, pour cette dernière: ARBUTUS ANDRACHNE en Grèce et Asie Mineure (sa floraison est printanière) qui s'hybride avec notre A. unedo pour donner A. x andrachnoides (on peut alors le cultiver dans des lieux plus nordiques que Arbutus andrachne). Signalons aussi ARBUTUS MENZIESII, originaire de Californie, qui donne quelques fruits comestibles. Son bois donne une loupe de bois très recherchée (loupe de Madrona).
Le jardin botanique de Talence (parc Peixotto) détient une variété rouge d'Arbutus unedo et un arbousier des Canaries Arbutus canariensis(rusticité jusqu'à -10° maximum). Les feuilles de ce dernier sont oblongues-lancéolées, en dents de scie. Ses baies comestibles sont globuleuses, de couleur orange ou jaune quand elles sont mûres. Les fleurs ont une corolle blanc verdâtre couleur, rougeâtre ou rosâtre. cet arbousier des canaries est endémique à l'archipel des îles Canaries. Rare, il est protégé par l'annexe II de l'arrêté de la législation Flora régionales des îles Canaries. Certains le considèrent comme étant l'arbre des pommes d'or des mythes de l'Antiquité grecque.

La busserole des Alpes est aussi appelée arbousier nain et le raisin d'ours arbousier trainant.
A ne pas confondre avec son presque homonyme l'ARGOUSIER Hippophae rhamnoides, caractérisé par ses épines luisantes et ses feuilles allongées comme certains saules. Il peuple les dunes de la Manche, ainsi que les berges du Rhin et du Rhône. Un exemplaire se trouve dans l'enclos pharmaceutique du jardin botanique de Talence (parc Peixotto).

Application en phytothérapie


La pulpe du fruit a des propriétés antiseptiques et diurétiques. La fleur serait sudorifique. Comme celles de la busserole, les feuilles -riches en arbutine et en tanin- sont astringentes et désinfectantes pour les voies urinaires et les reins. L'arbousier soignerait aussi: artériosclérose, foie, diarrhée (confiture).
Côté beauté et esthétique, les feuilles d'arbousier s'appliquent sur les peaux grasses et les jambes lourdes (crèmes). Elles ont des effets dépigmentants.
A titre anecdotique, jadis, Matthioli croyait que les feuilles de l'arbousier était un moyen de lutter contre la peste, à condition d'y ajouter "l'os d'un coeur de cerf"!!


Les recettes de cuisine


Il a l'avantage de produire ses fruits à contre-saison (à une époque où il n'y a guère de fruits indigènes comestibles). Comestibles? Les arbouses n'ont pas la saveur des fraises! A défaut d'être délicieuses, les arbouses sont acceptables, surtout juste avant leur maturité. La trop grande consommation de ces fruits fades, à jeun, provoquerait une sorte d'ivresse narcotique. De plus, ils sont lourds à digérer. Le plus simple est de les manger saupoudrés de sucre (ou enduits de miel). Les arbouses sont parfois mises à macérer dans du vinaigre pour servir de condiments (comme les câpres et les cornichons) ou trempées dans un sirop (comme les litchis) ou un alcool (vin: vineta en Ligurie). On ne peut pas en faire des confitures à cause des multiples granulations ("pépins"), mais on peut les transformer en gelée. En Asie, en Afrique du Nord, en Corse et jadis sur le bassin d'Arcachon, on fabrique/ait des boissons alcoolisées analogues à la liqueur (crème d'arbouse en Provence et en Espagne) ou au cidre (le lédounat, pétillant comme le champagne).
Avec le miel d'arbouse, on réalise un vinaigre et des sauces.
Ses graines servent à confectionner une huile siccative.
En Espagne, les branches feuillées sont immergées dans la saumure avec les olives pour améliorer leur conservation. Avec tous ces produits dérivés, il est bien dommage que personne ne se soit lancé, dans notre région du Sud-Ouest, dans la production de gelée, de pâte de fruits, de vin et de liqueur d'arbouses?

RECETTES DE LA CONFITURE, DE LA GELÉE, DU SIROP, DE LA LIQUEUR ET DU SORBET D'ARBOUSE: voir la fiche "ronce" rubrique "recettes de cuisine" (on remplace simplement les mûres par les arbouses dans ces recettes). Précaution supplémentaire: une fois les arbouses réduites en compote, il faut utiliser un tamis pour retenir les graines et les granules de la peau. Cette confiture se conserve longtemps.

RECETTE DES ARBOUSES CONFITES AU SUCRE: voir la fiche "angélique", à la rubrique "recettes de cuisine"

RECETTE DE LA LIQUEUR DE VIEUX GARÇON:
La recette est donnée sur la fiche "merisier" à la rubrique "les recettes de cuisine".
En éliminant les granulations, on peut réaliser d'assez bonnes confitures (en y ajoutant du jus de citron et de l'eau de fleur d'oranger).

DES ARBOUSES A LA POÊLE:
Écraser des arbouses dans une poêle. Saupoudrer de sucre fin. Chauffer pour caraméliser le tout. Flamber avec un alcool (calvados, armagnac).

RECETTE DE "L'ARBOUSE D'AMOUR" :
Voir la fiche "fraisier", à la rubrique "recettes de cuisine" (procéder comme avec la fraise d'amour en remplaçant la fraise par de l'arbouse).

JUS D'ARBOUSE:
Recouvrir d'eau les arbouses. Les faire éclater en les portant à l'ébullition. Filtrer le jus à travers un chinois. Pour un litre de jus recueilli, ajouter 500 g de sucre et 150 g de miel. Remettre à cuire pendant 5 minutes.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.