L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Armoise commune

1

Nom commun : 

Armoise commune

Nom latin : 

Artemisia vulgaris

Autres noms : 

Herbe de la Saint Jean, herbe de feu, artemise, armise citronnelle, Tabac de Saint Pierre, Herbe aux cent goûts

Famille : 

Astéracées

Taille : 

0,50 à 1,50 m

Description


L'armoise se distingue de l'absinthe:
- par ses feuilles qui ne sont couvertes de poils feutrés gris-blanc que dessous (elles sont glabres sur la face supérieure).
- par son parfum plus faible et rappelant la sauge. Cette odeur est censée servir d'insectifuge.
Cette vivace a une tige rougeâtre et rameuse, creusée de stries. Les feuilles, insérées directement sur la tige, sont découpées en lobes aigus. De juillet à octobre, apparaissent les panicules de fleurs globuleuses (brun rougeâtre ou jaunes).
On l'appelle "herbe de la Saint jean" car, dans certaines régions, on brûlait ses tiges fleuries dans des feux fort païens, vers le solstice d'été (fête de Saint Jean Baptiste: 24 juin). Ce jour là, les Germains portaient cette plante magique à la ceinture (ou en faisaient carrément une ceinture) pour se protéger des forces du mal. Jusqu'au XXe siècle, certains plaçaient un bouquet d'armoise sur la toiture de la maison pour la protéger de la foudre ou pour chasser les épidémies.
A ne pas confondre avec:
- l'invasive armoise des frères Verlot Artemisia verlotiorum, originaire de Chine mais très présente en Europe.
- l'armoise maritime ("sémentine") Artemisia maritima, employée comme vermifuge ou comme condiment des plats sucrés, qui pousse sur nos dunes sableuses.
- l'armoise champêtre Artemisia campestris est inodore. Elle pousse sur le sable et les rocailles siliceux. Les feuilles sont velues durant leur jeunesse, puis glabres. Les fleurons sont jaunâtres ou rougeâtres. Une sous-espèce l'armoise de Lloyd A. lloydii(plus velue et plus charnue) peuple la dune blanche.
- la sanguenite Artemisia maritima occupe le shorre et les vases des estuaires. Elle a des feuilles tomenteuses blanches à segments étroits, une odeur forte, des fleurons jaunâtres ou rougeâtres.
Voir aussi les fiches "absinthe", "armoise aurone" et "estragon" qui sont deux autres plantes du genre Artemisia.

Application en phytothérapie


*A N'EMPLOYER QUE SUR PRESCRIPTION MÉDICALE. TOXIQUE A FORTE DOSE. POLLEN ALLERGISANT. Interdite aux femmes enceintes ou allaitantes (c'est la plante abortive la plus connue après la rue, jadis systématiquement cultivée dans les jardins des avorteuses).
L'infusion des feuilles (ou son huile essentielle très diluée*) régule le cycle menstruel et les règles. Prise réhgulièrement durant la deuxième moitié du cycle, elle supprime/réduit le syndrome prémenstruel qui précède les règles, ainsi que les spasmes de l'utérus et les douleurs abdominales lors des règles, comme toutes les plantes patronnées par la déesse Artemis ("Artemisia"), protectrice des vierges et des femmes malades. "Si la femme savait la vertu de l'artémise, elle en aurait toujours entre peau et chemise" (dicton populaire).
L'artémisine (ou artéannuine) qu'elle contient est le meilleur remède contre le paludisme (malaria) et c'est aussi un bon herbicide naturel!
L'armoise sert aussi contre la dépression, la perte d'appétit, les vers parasites et comme lotion contre les mycoses. Enfin, en médecine chinoise, on en fait brûler de petits tas déposées en des endroits précis sur la peau! Sous le nom de qinghao, ils la prescrivent contre la fièvre.


Les recettes de cuisine


Les toutes jeunes feuilles ciselées ont un très agréable goût d'artichaut (condiment des salades). Les vieilles sont dures et amères: il vaut mieux les sécher et les utiliser en poudre. Ramassez-les alors en été, avant la floraison; séchez-les à l'ombre; conservez-les dans un récipient hermétique.
Dans les cuisines allemandes, anglaises et espagnole, les feuilles servent à farcir les viandes et le gibier car elles contiennent des substances dissolvant les graisses. Au Japon, elles aromatisent et elles colorent le riz. Et pourquoi pas utiliser les feuilles pour aromatiser le beurre à tartines?
Qu'elles soient encore en boutons ou fanées, les tiges fleuries peuvent être cuites dans un plat pour qu'elles y transmettent leur puissant arôme: bien entendu, il faut les enlever au moment de servir.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.