L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Balsamite

1

Nom commun : 

Balsamite

Nom latin : 

Tanacetum balsamita

Autres noms : 

Menthe-coq, coq des jardins, baume coq, grand baume, menthe Notre-Dame, grande tanaisie, tanaisie balsamite

Famille : 

Astéracées

Origine : 

Asie Mineure et nord de l'Iran

Taille : 

50 à 80 cm

Description


Lorsqu'on froisse ses feuilles, le parfum mentholé de cette vivace rappelle le chewing-gum à la chlorophylle. Elle était très utilisée au Moyen-Age où elle était utilisée comme huile de baume vulnéraire et comme insecticide. Elle a de nos jours perdu beaucoup de sa réputation. Les tiges s'allongent pour porter de très petites fleurs de marguerite, blanches à coeur jaune doré, en juillet-août. Son ample feuillage gris vert (bleuté?) est constitué de feuilles fermes, ovales, non découpées, simplement dentées. Avant qu'on utilise le houblon, elle faisait partie des plantes qui ont servi jadis à aromatiser la bière.
Il en existe une variété à odeur camphrée qui sert d'insectifuge.

CULTURE:
En climat froid, elle se flétrit durant l'hiver (prévoir une protection). Comme elle ne produit pas ou peu de graines, on la multiplie par division des touffes tous les 3 ans environ (car elle s'étale vite). Elle apprécie les sols limoneux, fertiles, de pH 6 à 6,5, bien drainé. Par contre, l'ombre trop dense empêche la floraison.

Application en phytothérapie


Jadis, elle état utilisée comme tonique hépatique et contre les piqûres d'insectes.


Les recettes de cuisine


Les feuilles fraîches apportent leur saveur mentholée, piquante et très amère aux tisanes, aux plats de légumes, aux viandes et aux salades, à condition de les utiliser en petites quantités et finement hachées.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.