L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Bananier

1

Nom commun : 

Bananier

Nom latin : 

Musa

Famille : 

Musacées

Origine : 

Zone tropicale humide (pays d'origine incertain)

Taille : 

2-3 m chez nous (3-8 m en zone tropicale)

Description


C'est la plante qui a les plus grandes feuilles simples dans notre jardin de la biodiversité de Mérignac. Gourmand en azote d’'avril à septembre, le manque d’'engrais est signalé par des marbrures jaunes sur le feuillage. Pour nos visiteurs qui s'inquiètent et s'étonnent de voir nos grands bananiers dans des pots relativement petits, précisons que les racines se cantonnent dans les premiers cinquante centimètres du sol (elles sont donc très sensibles à la sécheresse). Les pédoncules des feuilles, concaves, s'’emboitent et s'imbriquent donnant vraiment l’'impression d’'un tronc (le stipe), mais ce n'est absolument pas un tronc puisque ce sont des gaines foliaires (les bases renflées des pétioles) emboitées en spirale! C'est une herbe géante et non un arbre. Une nouvelle feuille apparait toutes les trois semaines en été. Hélas, les feuilles sont lacérées dans les endroits venteux. Les nervures latérales sont écartées presque à 90° de la nervure médiane.
Les fleurs (baba-figue) se serrent en un épi (fleurs femelles) terminé par une sorte d'énorme gland pourpre (c'est justement la partie mâle)! Certains bananiers ont besoin d'une pollinisation croisée avec d'autres pieds, même avec des fleurs hermaphrodites. De plus, un pied peut voir ses fleurs femelles mûres avant que les fleurs mâles (de maturité plus tardive) puissent les féconder. Après la fécondation, les minuscules bananes (recourbées vars le haut) commencent à apparaitre tout en haut de l'épi floral alors qu'il y a encore des fleurs (en bas, à l'apex).
Pour avoir ces bananes, il faut:
- faire attention aux moisissures qui risquent d'apparaitre sur le régime de bananes en formation;
- fertiliser la terre (apport d'engrais adapté aux tomates) pour qu'elles grossissent;
- mettre un tuteur (pour compenser le poids du régime);
- couper l'extrémité basse quand elle se dénudera (les fleurs de la base tomberont alors);
- pousser les feuilles sur le côté (sans les casser) pour que les bananes soient bien exposées au soleil (et non à l'ombre).
Après une unique et abondante fructification (le régime de bananes peut atteindre 25 kg et les 250 bananes sont dressées pointes en l'air!), la plante meurt, mais fait de nouvelles pousses à partir de ses rhizomes (voir plus loin).
Si dans les années 30, la banane tenait le devant de la scène avec le pagne de bananes de Joséphine Baker, il faut attendre les années 50 pour voir sa consommation se généraliser chez nous. Ce fut le premier fruit exotique à se démocratiser car on le récolte vert et il supporte très bien les lents transports en bateau. En effet, avant d'être mis en vente, les régimes encore verts doivent mûrir doucement dans les cales des cargos à 2°, puis dans une murisserie (celle de Bordeaux est la plus grande de France) où l'azethol (mélange d'azote et d'éthylène) les mène à maturité car leur amidon ne peut pas se transformer en sucre si elles restent sur pied. Après la récolte des fruits, le bananier est coupé. De toute façon, la tige meurt après la fructification: éphémère, cette plante symbolise la vanité chez les Chinois. Mais, sa survie est assurée par ses racines, comme tout bon jardinier a pu le constater quand son bananier gèle en hiver.
La banane occupait une place importante dans l'ancien code des tabous hawaïens (le kapu), surtout pour les femmes. Suivant les périodes, certaines variétés de banane étaient interdites. Toute transgression des règles était punie de mort et il s'ensuivait une foule d'interdits pour le village du fautif, à tel point que le fonctionnement de la communauté en était entravé! Aujourd'hui, tous les tabous ont disparus heureusement. C'est le premier fruit consommé au monde, devant la pomme et l'orange.
Très nutritive, la pulpe de la banane contient 60% de glucides. Selon une légende indienne, ce serait le fruit qu’'Ève tendit à Adam (« fruit du paradis » en Inde). La forme phallique de la banane lui a donné une réputation d'aphrodisiaque: elle entre dans les composition de philtres au Brésil. Aux Antilles, un mariage n'est jamais célébré sous un bananier par crainte que la mariée deviennent infidèle ou soit un mauvaise mère. Par sa richesse en graines, la banane est symbole de fécondité.
Autrefois, certains portugais refusaient de la manger car il apparait sur la tranche le dessin d’'une croix.
Les Rwandais fabrique une bière de banane très alcoolisée.
Enfin, la banane nourrit aussi la langue française à travers diverses expressions: avoir la banane, glisser une peau de banane, porter une banane à la ceinture, une coiffure avec une banane...
Les feuilles servent d'emballage pour la cuisson ou pour présenter les plats. En Afrique, les cendres des épluchures des bananes donnent un savon et aident à cicatriser les plaies des scarifications rituelles. Le coeur du "tronc" du bananier entre dans la composition du plat national birman: la soupe mohinga. Réduit en morceaux, ce coeur calme les coliques et les maux de dents. Le coeur cuit des fleurs a un goût d'artichaut. Le bananier Musa textilis fournit le chanvre de Manille avec lequel on fabrique des cordages et des fibres plus fines pour... les sachets de thé et les billets de banque! Avec les fibres de ses pétioles, les Gabonais confectionnent des filets.

Comme la question nous est souvent posée, voici les quelques rares bananiers d'extérieur les plus rustiques dans notre région et qui produisent des bananes comestibles:
- source médiathèque de Mérignac (livre "découvrez les bananiers pas à pas" Edisud réf. 635.9.ALB): Musa "Chini Champs", Musa "Orinocca", Musa "Rajapuri". Il faut absolument protéger le tronc et le sol s'il y a risque de gel. Les bananes demandent 3 à 5 mois pour mûrir, donc la floraison doit être précoce.
- source Internet: Musa "Helen's Hybrid" (revers des feuilles rouges; - 5° avec protection hivernale; 20-25 euros le pot de 4 L; petites bananes sucrées 25 euros le pot de 4 L), Musa "Thomsonii" (fruit doux avec graine; 25 euros le pot de 4 L). A bien protéger les 2 premiers hivers. Production de bananes la troisième année si le tronc n'a pas gelé (soit après la sortie d'une trentaine de feuilles).
Ces bananiers sont surtout proposés à la vente sur Internet. Si vous les trouvez un jour dans un jardin (la photo de droite, prise en juillet 2012, lors de notre sortie éco-touristiques à Peixotto et de notre balades dans la nature au bois de Thouars, nous avons trouvé au jardin botanique de Talence, dans le parc de Peixotto, représente un de ces bananiers porteur de bananes comestibles et cultivé en plein air!), vous pouvez toujours tenter de demander des boutures au propriétaire: elles sont faciles à réaliser (terre légère, humidité, 27°).
Voici maintenant deux autres bananiers assez rustiques qui produisent des bananes, mais non comestibles:
- B. De Chine (Japon?)= Musa basjoo
Si les parties aériennes n’ont pas gelées pendant deux ans, il fleurit et produit de petites bananes non comestibles (car elles sont hélas remplies de graines: il y a à peine 1 cm d'épaisseur de chair) si le sol est riche en potassium et si d'‘autres bananiers sont présents pour une fécondation synchrone. Il rejette bien du pied.Prévoir du fumier ou un engrais N-P-K: 3-1-6 ou 9.
- Musa sikkimaises
Très intéressant à cultiver pour ses feuilles au revers strié de pourpre. A protéger absolument les deux premiers hivers, puis il résiste à - 10°.
Et pour terminer, ceux qui produisent des bananes comestibles en véranda ou en appartement (à l'intérieur): Musa acuminata "Dwarf Cavendish", Musa sacchalinensis.

Application en phytothérapie


Cancer, coeur, peau, tension.
Idéale pour les enfants et les sportifs car elle libère un sucre rapidement mobilisable qui permet une récupération rapide après l'effort. En cas de crampe, on la recommande en raison de sa teneur élevée en potassium. Le séchage des fruits renforce sa teneur en magnésium.
Dans la médecine traditionnelle chinoise, la banane sert contre la constipation, l'hypertension et l'alcoolisme.


Les recettes de cuisine


La banane commune, troisième espèce nourricière de l'humanité après le blé et le riz, est un fruit: on l'appelle aussi: figue-banane, petite banane, figue-bacove. Mais, la banane plantain est un légume: on l'appela d'abord pomme de Paradis, pomme d'Adam, puis figue d'Adam et figue des Indes. La banane plantain, bourrée d'amidon qui procure un sentiment de satiété, doit être cuite pour être mangeable. Récoltée encore verte, elle est préparée de plusieurs manières: rôtie, frite, bouillie, en accompagnement de viande ou de poisson. Séchée au soleil et coupée en rondelles, elle se conserve bien. En Amérique centrale et à Java, on utilise couramment la farine de banane.
Une idée originale si vous avez un bananier dans votre jardin: utilisez ses immenses feuilles pour servir vos plats cuisinés dans des papillotes géantes.
A noter que les fruits du commerce ne produisent aucune graine: ces bananiers cultivés (provenant de l'espèce sauvage Musa paradisiaca) doivent être multipliés par voie végétative

RECETTES AVEC LA BANANE-FRUIT COMMUNE.

BANANE FRAICHE
Choisir les bananes ayant la peau jaune, sans trop de points noirs (s'il y en a trop, c'est qu'elles sont trop mûres). Ne pas les conserver au réfrigérateur: elles noircissent en quelques heures, quel que soit leur degré de maturation.
SALADE DE BANANE FRAÎCHE A L'ORANGE ET AU CHOCOLAT:
Outre l'harmonie des saveurs, ce dessert vous apportera la vitamine C de l'orange, le magnésium du chocolat et les carotènes du chocolat. Tronçonner la bananes en rondelles et passer du jus de citron dessus pour les empêcher de brunir. Introduire 2 oranges coupées en morceaux (et sans les pépins). Râper 4 barres de chocolat noir par dessus.

BANANE SÉCHÉE
La banane séchée n'a pas un aspect très engageant et elle devient carrément repoussante si on la réhydrate. Manger telle quelle déshydratée, elle est très, très énergétique: 290 Cal/100g; 100 g de banane séchée contiennent aussi 1300 mg de potassium, 105 mg de magnésium, 3 mg de fer et 0,5 g de carotène. Elle convient mieux qu'un petit pain au chocolat pour le goûter des enfants car elle n'apporte pas de graisse et elle est bien plus nutritive.

RECETTE DES BANANES D'AMOUR :
Voir la fiche "fraisier", à la rubrique "recettes de cuisine" (procéder comme avec la fraise d'amour en remplaçant la fraise par des tranches de banane fraîche).

RECETTE DES BANANES FLAMBÉES A LA POÊLE:
Dans une poêle, mettre une banane: selon vos goûts, elle est entière, découpée en rondelles ou écrasée en purée. Saupoudrer de sucre fin. Chauffer pour caraméliser le tout. Flamber avec un alcool (calvados, armagnac).
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.