L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Capucine

1

Nom commun : 

Capucine

Nom latin : 

Tropaeolum majus

Autres noms : 

Cresson du Pérou, cresson d'Inde, souci ponceau, cresson du Mexique

Famille : 

Tropaeolacées

Origine : 

Pérou, Mexique

Taille : 

5 m

Description


Elle est ainsi nommée car sa fleur fait penser au capuchon d'un capucin. C'est Francisco Pizarro qui fit parvenir en Espagne, vers 1530, l'espèce dite "souci ponceau"Elle fut acclimatée à l'Europe au XVIIè siècle (en France en 1684 par Tounefort où le premier bouquet fut offert à Mme Maintenon par le roi Louis XIV). Au début du XXe siècle, ce fut une des plantes les plus cultivées au jardin ornemental. C'est une plante de diversion au potager car elle attire les pucerons. Elle sert aussi d'engrais vert.
Les feuilles ont une forme presque circulaire et elles sont brillantes dessous. Les fleurs, solitaires et éperonnées au niveau du pétale inférieur, sont orange intense, mais aussi jaunes, rouges ou pourpres, en forme de corne d'abondance. Elles sont d'une luminosité remarquable. Les fruits, réunis provisoirement par trois, mûrissent au bout d'un long pédoncule tordu.
La petite capucine T. minus, plus petite, a les mêmes emplois.

Application en phytothérapie


Au XVIIIe siècle, on connaissait ses vertus antiscorbutiques: les feuilles contiennent effectivement beaucoup de vitamine C (285 mg/100 g), mais aussi du fer. La plante tomba ensuite dans l'oubli jusque vers 1805, date à laquelle on lui découvre d'autres propriétés. Dans les années 1950, on découvrit que la grande capucine contenait une substance aux vertus antibiotiques. On a pu ensuite prouver qu'elle avait des propriétés antibactériennes, antivirales et antimycosiques, d'où son utilité pour soigner sinusites, bronchites et infections urinaires. Sa richesse en soufre ralentirait l'arrivée de la vieillesse: manger ses feuilles ferait rajeunir! La capucine est un tonique, capable d'ouvrir bien des appétits!
La capucine (surtout la semence) soigne les chevelures (contre la chute, les démangeaisons, les pellicules).


Les recettes de cuisine


La saveur fraîche et piquante est donnée par un hétéroside sulfuré, identique à celui du cresson, qui peut provoquer les mêmes petites troubles que le cresson chez les sujets sensibles.
Mêlées aux salades, feuilles et fleurs de capucine ouvrent l'appétit, facilite la digestion et le sommeil. Son suc frais aide à l'expectoration et calme la toux (voir le paragraphe ci-dessus). Les boutons floraux confits dans le vinaigre peuvent remplacer les câpres (voir la recette sur la fiche "cornichon"). Elle sert d'assaisonnement pour les régimes sans sodium.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.