L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Cerfeuil tubéreux

1

Nom commun : 

Cerfeuil tubéreux

Nom latin : 

Chaerophyllum bulbosum

Autres noms : 

Cerfeuil bulbeux, chérophylle bulbeux

Famille : 

Apiacées

Origine : 

Europe (dont est de la France)

Taille : 

1,50 m

Description


Très apprécié en Hollande, Hongrie (dès le Moyen-Age) et l'Allemagne, il gagne l'Espagne, où l'on utilise son feuillage et non sa racine. Entre temps, vers 1840, la plante fut introduite dans les jardins français (elle figure sur le catalogue Vilmorin de 1843) et resta assez confidentielle, puis oubliée depuis 1950. Selon les régions, il est bisannuel ou vivace. Les feuilles très divisées, à pétiole violet, sont velues dessous et s'étalent sur le sol. Elles SONT TRÈS TOXIQUES: elles contiennent de la chérophylline qui provoque des troubles rappelant le coma éthylique. Seules, les racines sont comestibles. Mêmes si vous les récoltez en juillet (lors du début du flétrissage du feuillage), ce n'est qu'en novembre qu'on peut s'en régaler (avant, elles sont âcres). Elles se conservent bien.
Comme c'est une bisannuelle, elle fleurit la deuxième année pour donner de petites graines brunes, creuses sur un côté. On le sème sur un terrain ensoleillé (sauf en été).
Les graines ont une faible durée germinative: on sème immédiatement des graines très fraîches (été-automne), mais elles ne germeront qu'au printemps suivant et souvent de manière capricieuse. Comme on le voit, le démarrage de la culture est délicate, plus difficile que celle du cerfeuil! Y mêler des graines de radis permet de marquer le rang. La profondeur du semis est de 1 cm, la distance entre les rangs 20 cm et l'espacement sur le rang 8 cm. Une fois la germination amorcée, la croissance du cerfeuil tubéreux est plus rapide avec un bon arrosage, mais le rendement est faible. Maintenez le sol très propre et frais. Arrachez fin juin quand le feuillage se dessèche. Cultivez-le car il est cher à l'achat. Il fait partie des plantes qui peuvent se ressemer tout seul si le terrain lui convient.

Application en phytothérapie


Sous un aspect assez laid, cette plante a certaines vertus. La racine est riche en sucres, en amidon (35%), en sels minéraux, en vitamines B et C. Elle est apéritive, nutritive, stomachique, tonique.


Les recettes de cuisine


La racine beige grisâtre (à chair jaune/blanchâtre) est LA SEULE PARTIE COMESTIBLE de la plante: c'est l'une des meilleures, avec sa consistance fondante,légèrement farineuse et sa fine saveur de châtaigne, d'artichaut et de pomme de terre qui s'améliore après au moins deux mois de conservation au froid. Pour en faciliter l'épluchage, plongez les racines dans l'eau bouillante. Cuisez-les à la poêle comme des pommes de terre. Elles accompagnent volailles rôties et porc.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.