L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Concombre gicleur

1

Nom commun : 

Concombre gicleur

Nom latin : 

Ecbalium elaterium

Autres noms : 

Concombre d’âne, concombre sauvage, concombre à ressort, concombre explosif, concombre sauteur, concombre du diable, cornichon d’âne, cornichon sauteur, cornichon d’attrape, momordique élatère, pistolet des dames, melon de chat, compissacan, giclet, gôlante, touch me not, ecballie

Famille : 

Cucurbitacées

Origine : 

Europe méditérranéenne

Taille : 

0,20 à 0,60 m (jusqu'à 1 m)

Description


Attention: une surprise vous attend si vous touchez le fruit bien mûr! Sur la vidéo tournée dans notre jardin de la biodiversité par TV 7 (qui se trouve en page d'accueil de ce site), vous découvrirez cette séquence "explosive" concernant cette plante entre 2'07 et 3'15".

A drôle de plante, drôle de nom! Ecballium vient du grec "ekbalein": "je lance au dehors" à cause de la déhiscence brusque du fruit en forme de gland hérissé; "elatarium" = "purgatif… violent"!.

Cette vivace méditerranéenne, à l’'odeur fétide, remonte jusqu'à La Loire. Elle repousse chaque année au jardin de la biodiversité de Mérignac grâce à sa racine charnue et courte, reste d'un rhizome vertical. Le concombre d'âne (sans vrille) vit couché au sol, au soleil, parmi la vigne, dans les décharges ou sur des terres arides, pierreuses, plutôt calcaires (ph 8), en pente et en plaine (jamais à plus de 400 m d‘'altitude). Ses tiges rampantes (sauf les rameaux florifères qui sont dressés) sont raides, succulentes et velues, dépourvues de vrilles. Ses feuilles alternes, d'’un vert bleu sur la face supérieure et blanchâtres et très nervurées sur la face inférieure, sont triangulaires, cordiformes, épaisses et aux bords finement ondulés, rudes au toucher (poils). Les fleurs de couleur jaune pâle, veinée de vert, en étoile à cinq pétales sont présentes, à l'’aisselle des feuilles, de mai à septembre. Sur un même pied (espèce monoïque), on trouve des fleurs mâles (en petits groupes) et des fleurs femelles (isolées). Le fruit verdâtre, en forme de minuscule ballon de rugby de 4-5 cm de long, est couvert de poils. Il est d’'abord dressé, puis penché à maturité. Alors, dès qu’on le touche, le fruit mûr éclate brutalement: son pédoncule se rompt et, par l’'orifice ainsi crée, la pulpe et les graines noires et luisantes jaillissent violemment avec une efficacité ballistique maximale du fait de l'angle de tir (l'angle d'inclinaison du fruit est de 45°): à 1-3 m de distance à une vitesse de 15 m/s! Ce pittoresque et surprenant phénomène est dû à une surpression intérieure de gaz. L'intérieur de la baie peut supporter la montée en surpression grâce à sa paroi (épaisse et caoutchouteuse) et l'absence de soudure des carpelles (donc pas de lignes de moindre résistance). Aussi, lorsque l'explosion se produit, elle est souvent assez bruyante (d'où son nom de "pistolet des dames"). Dans les jardins botaniques, c'’est pour montrer cet étonnant mode de dispersion qu’'on cultive cette curieuse plante non comestible. En effet, pour se protéger des animaux herbivores, la pulpe mucilagineuse est toxique (même si elle fut -jadis- utilisée comme purgatif violent, difficilement dosable, car la marge de sécurité entre dose thérapeutique et dose toxique est très étroite). Elle est aussi irritante par contact avec la peau et les muqueuses, notamment les yeux (momordique vient de "mordre", allusion à sa causticité). Sa seule utilité dans le jardin est de jouer un bon tour aux visiteurs curieux! Et, dans notre jardin de la biodiversité, nous nous en privons pas!

Si le concombre gicleur n'est pas comestible, d'autres concombres originaux et comestibles sont cultivés dans le jardin de la biodiversité de Mérignac pour satisfaire les amateurs de gastronomie insolite: le concombre des Antilles Cucumis anguia (à la chair douce), le concombre de Russie Cucumis sativus, le concombre à confire Melothria scabra (2-3 cm; dans vinaigre), le concombre Apple sikkim (doux; la peau dure permet une longue conservation)... Lors de nos balades dans la nature en Gironde, nous avons pu admirer de beaux exemplaires au jardin botanique de l'Université de Bordeaux 1, à Talence (parc Peixotto).
VOIR TOUTES LES AUTRES FICHES SUR LES CONCOMBRES.
VOIR AUSSI LA FICHE "CUCURBITACÉES"

Application en phytothérapie


NE PAS AVALER, NI TOUCHER A MAINS NUES!Le docteur Dickson avait mis un fruit sous son chapeau. Au bout de 30 minutes, il ressentit des maux de tête!


Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.