L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Cudrane, cudrang

1

Nom commun : 

Cudrane, cudrang

Nom latin : 

Cudrania triloba, Maclura tricuspidata

Autres noms : 

Maclura, murier chinois, cudrang, zhe, che

Famille : 

Moracées

Origine : 

Asie de l'Est (montagnes pierreuses de Chine et de Corée, entre 500 et 2200 m d'altitude)

Taille : 

5 - 8 m

Description


Introduit en Europe en 1872, c'est une plante très rare, de la même famille que le figuier, les muriers blanc et noir, le banian et l'oranger des osages. Lors de nos sorties découvertes et éco-touristiques que nous organisons en Gironde, nous avons été impressionné par un superbe exemplaire, planté dans le jardin botanique de Bordeaux (celui de la rive gauche, dans le jardin public) que nous vous invitons à aller découvrir sur place.
L'arbuste jeune (aux feuilles rappelant celles des mûriers en miniature) porte des épines (0,5 à 2 cm) qui disparaissent en vieillissant. Les rameaux sont légèrement striés; le pétiole et le limbe sont légèrement pubescents; les bourgeons sont brun rougeâtre en hiver. Les feuilles peuvent servir de nourriture de substitution aux vers à soie.
Il existe des arbres mâles et des arbres femelles (arbre dioïque). La floraison jaunâtre a lieu au printemps (juin): les fleurs mâles (5 mm) sont plus petites que les fleurs femelles (1 à 1,5 cm). A partir de l'âge de 10 ans, les arbres femelles surtout portent des fruits, rouge orangé à partir de fin octobre, en forme de mûres, de 25 mm, comestibles. Vos pourrez en goûter lors de la dernière visite annuelle du jardin de la biodiversité de Mérignac (dernier week-end d'octobre).
Avec les fibres de l'écorce, on fabrique du papier. Les feuilles servent de nourriture au vers à soie (et à l'homme en période de famine).
L'arbre adulte dont la croissance est lente est largement rustique (-15°). La reproduction est assurée soit par boutures, soit par des semis (stratification hivernale à 3-5°).

Application en phytothérapie


La racine serait galactagogue et l'infusion de l'écorce permettrait de combattre l'angine.


Les recettes de cuisine


Ces sortes de "mûres" sont comestibles mais insipides en général. Ils prennent une saveur rappelant la pastèque (d'autres parlent un goût mixte de figue et de kaki) quand ils sont vraiment très mûrs: ils sont alors rouge sombre avec quelques taches noirâtres.

RECETTES DE LA CONFITURE, DE LA GELÉE, DU SIROP, DE LA LIQUEUR ET DU SORBET DE CUDRANE: voir la fiche "ronce" rubrique "recettes de cuisine" (on remplace simplement les mûres par les cudranes dans ces recettes).

RECETTE DE LA LIQUEUR DE VIEUX GARÇON:
La recette est donnée sur la fiche "merisier" à la rubrique "les recettes de cuisine".

RECETTE DE CUDRANE D'AMOUR :
Voir la fiche "fraisier", à la rubrique "recettes de cuisine" (procéder comme avec la fraise d'amour en remplaçant la fraise par la cudrane).
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.