L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Eschscholtzia

1

Nom commun : 

Eschscholtzia

Nom latin : 

Eschscholtzia californica

Autres noms : 

Pavot de Californie.

Famille : 

Papavéracées

Origine : 

Californie

Taille : 

25-40 cm

Description


En Californie, cette petite plante, cousine de notre coquelicot, couvre de vastes étendues près des forêts de séquoias géants. Introduite au début du XIXè siècle par le botaniste russe Eschschotz (d'où son nom "Eschscholtzia" si difficile à écrire!),la plante s'est pratiquement naturalisé en Europe. Ses feuilles glabres sont filiformes, très finement découpées. La forme du bouton floral est originale: oblong à bout pointu, avec les quatre pétales vrillés et deux sépales caducs. La fleur, d'un orange "explosif", ne s’'ouvre qu’'au soleil (de 10 h à 16 h). Le fruit est une silique pointue qui éclate brutalement, avec un petit bruit claquant, par temps sec pour éjecter au loin les graines. La plante se ressème donc souvent d'elle même et devient envahissante sur les terrains secs, arides et sableux.

Application en phytothérapie


L'eschscholtzia contient des alcaloïdes (surtout dans les racines): comme d'autres papavéracées (oeillette, coquelicot),ses pétales ont des vertus sédatives pour lutter contre la nervosité et l’'insomnie (cauchemars, douleurs, réveil et crampes nocturnes), ainsi que la dépression, l'anxiété, les spasmes intestinaux...
Les Amérindiens l'employaient contre les coliques, le mal de dents, pour diminuer la lactation ou soigner des plaies ulcérées.
Ses propriétés antioxydantes et antiseptiques sont utilisés dans la conception de produits cosmétiques pour la toilette des bébés.


Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.