L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Fève

1

Nom commun : 

Fève

Nom latin : 

Vicia faba

Autres noms : 

Faba major (dans le Capitulaire de Charlemagne)

Famille : 

Fabacées

Origine : 

Eurasie

Taille : 

1 m

Description


Plante inconnue à l'’état sauvage, mais il existe des espèces voisines plus petites en région méditerranéenne! Les fèves semblent avoir été consommées dès le IXè millénaire avant notre ère. On en trouve sur des sites préhistoriques et dans les ruines de Troie. L'Ancien Testament les mentionne à plusieurs reprises. Elle était cultivée à l'âge du bronze en France. Chez les Anciens (Égyptiens), elle avait néanmoins la réputation de provoquer des rêves funestes ou d'héberger l'âme des morts lors de la réincarnation. Pour cette dernière raison, les disciples de Pythagore ne la consommaient pas. On raconte que Pythagore lui même aurait préféré se faire tuer par ses ennemis plutôt que de traverser un champ de fèves. Elle était très populaire chez les Romains où haricots et lentilles étaient inconnus. Pendant les Lémuries (fête célébrées en l'honneur des morts), ils jetaient des fèves noires derrière eux afin que les ombres des morts ne viennent pas les tourmenter. Les nonnes de l'époque médiévale ne devaient pas en consommer! C’'était autrefois, en dehors des céréales, LE légume sec de base pour la conservation qui a permis d’'éviter bien des famines (on la transformait alors en farine pour faire du pain!). Au Moyen-âge, elle était mangée cuite, bouillie ou mêlée à la pâte à pain. Pour comprendre la popularité de la fève, il faut se souvenir qu'elle était cuisinée de plusieurs manière, comme la pomme de terre aujourd'hui (inconnue en Europe avant la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb). Puis, à la Renaissance, l'arrivée du haricot la détrôna progressivement. Il est vrai que les fèves provoquent des flatulences; l'écossage et le déshabillage du tégument recouvrant les graines prennent beaucoup de temps. Au Maghreb et au Proche-Orient, elles sont encore très appréciées. Dans la Rome antique, elle servait de jeton pour désigner le roi du banquet lors des Saturnales. Cette tradition est à l'’origine de la fève dans la galette des Rois (le 6 janvier).
De couleur variable suivant les variétés (jaune, verte, blanche, violacée), ces graines de prolétaires sont enveloppées dans un capitonnage royal et moelleux à peau épaisse qu’'il est préférable d’'enlever avant de les cuisiner. Leurs formes arrondies et teintées d'érotisme en font des symboles de fécondité (au même titre que le pois ou le haricot). Il parait que si les poules mangent beaucoup de fèves, elles cesseraient de pondre.
Les fleurs refusent de s'ouvrir pour les insectes plus légers que les bourdons. Chose curieuses, les jeunes gousses sont dressées vers le haut, contrairement aux vieilles qui retombent sous leur poids.
Le terme de fève désigne plusieurs graines pas toujours mangeables: fève de Calabar (contenant une substance analogue au curare), fève de Saint-Ignace (riche en strychine), fève cochon ou jusquiame noire (toxique).

CULTURE DE LA FÈVE:
C'est l'une des plantes idéales pour le jardinier néophyte. Elles supportent quelques gelées à - 4° (elles sont donc bien plus rustiques que le gélif haricot). Elles ont besoin de 3 mois de douces températures printanières (donc cette culture est moins adapté au Midi de la France car elles redoutent les températures élevées, à moins qu'on la sème dès l'automne). C'est l'un des rares légumes qu'on peut semer entre octobre et février, en sol à la fois ensoleillé et frais, humifère et un peu argileux (sol à bon pouvoir de rétention d'eau, surtout en fin de culture). Si les fèves sont semées à l'automne, mêmes de petites tailles, il faudra les butter pour les aider à passer l'hiver. Pour gagner du temps au jardin de la biodiversité de Mérignac, nous effectuons une prégermination de 24 h dans l'eau. Mettre quelques grains de poivre lors du semis pour éloigner la bruche. Nous mettons deux graines à 3 - 5 cm de profondeur, avec un espacement de 20 cm. Nous binons déjà durant l'hiver. Quand les plants sont assez grands (20 à 30 cm de hauteur), nous les buttons avec de la terre qui ne doit pas se déssécher. L'arrosage doit être surtout ciblé en fin de culture, à partir de la floraison et jusqu'à la formation des fruits. Pour limiter les pucerons, pincer les tiges après le sixième bouquet de fleurs, ne faire que des planches de trois rangs, planter de l’'aneth entre chaque plant (d'autres conseils de lutte biologique contre les pucerons sont données dans la rubrique "la bible de l'écojardinier"). Comme les fèves enrichissent elles mêmes le sol (association avec Rhizobium: voir la fiche sur le "trèfle")), éviter les apports d'azote qui favorise l'apparition du botrytis. La capacité de germination des graines est de 100 % au bout de 2 ans, 75 % au bout de 4 ans et 50 % au bout de 6 ans. Vous pouvez espérer une récolte de 3,5 kg de fèves sur une ligne de 3 m.

Application en phytothérapie


Albuminurie, antispasmodique, cancer, constipation (action des fibres), cystite, diabète, diurétique, hémorroïdes, lithiase, nerfs.
Les fèves calment les douleurs en atténuant l'activité du système nerveux.
Elles ont une valeur nutritive élevée (plus de 20% de protéines végétales soit presqu'autant que le soja et dix fois plus que le pois gourmand, 55 % de glucides), riche en minéraux (magnésium, plus de potassium et de fer que bien des autres féculents), en vitamine C et en fibres.
Les fèves sèches sont plus nutritives que les fèves fraiches.
Au niveau de l'utilisation cosmétique, en usage externe, les propriétés astringentes et reconstituantes des fèves servent à fabriquer des shampoings pour cheveux fins, gras, mous et plats (!) et des crèmes nourrissantes pour des peaux matures.


Les recettes de cuisine


ATTENTION! Du fait d'une déficience enzymatique héréditaire, certaines personnes, souvent d'origine méditerranéenne (Pythagore?), sont allergiques aux fèves ou/et au pollen de leurs fleurs (favisme ou fabisme: il y alors risque d'intoxication). De toute façon, il faut débarrasser les fèves de leur robe indigeste et amère: la tâche est plus facile en les trempant rapidement (2 minutes au maximum) dans l'eau bouillante ou 24 h dans l'eau à température ambiante pour les fèves sèches. Il faut donc 2 kg de fèves en gousses pour 4 personnes car il y a 60% de perte. Il faudra aussi y rajouter des aromates pour en faciliter la digestion.
Accompagnées du traditionnel brin de sarriette, elles sont délicieuses avec les viandes et mélangées au lard. Jeunes, elles se dégustent crues au croque-sel (ou en purée avec un filet d'huile): à ce sujet, Brillat-Savarin disait: "Quand elles sont encore vertes, c'est un manger des Dieux!".
La farine de fève mélangée à la farine de blé donne un goût de noisette aux crêpes et aux gâteaux.
Au début du XVIe siècle, Olivier de Serres donna une étonnante recette à base de fèves et de pois verts.

RECETTE DES GRAINES GERMÉES DE FÈVE:
Voir la recette donnée pour les pousses germées d'alfafa sur la fiche alfafa (dans le texte, remplacer "alfafa" par "fève"). Le temps de trempage pour la pré-germination des graines sera augmenté (12 h au lieu de 4-8 h) et la durée de la culture sera diminuée (1-3 jours).
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.