L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Fusain d'Europe

1

Nom commun : 

Fusain d'Europe

Nom latin : 

Evonymus europaeus

Autres noms : 

Bonnet de prêtre, bonnet carré, bois à fuseau, chandelle, cherme, garais, bois carré

Famille : 

Celastracées

Origine : 

Europe

Taille : 

2 à 5 m (exceptionnellement 8 m)

Description


Son nom (fusain) vient du fait qu'autrefois, c'était avec son bois que l'on fabriquait les fuseaux des tricoteuses. Il fournit aussi, une fois carbonisé en vase clos, l'un des composants de la poudre à canon (charbon de bois) et le tendre "fusain des dessinateurs"* qui ne tache ni le papier, ni les doigts... Mais, il existe des "fusains" durs faits dans d'autres bois (noyer, saule, platane). Son bois a servi à confectionner des petites cuillères, des jouets et des cure-dents.
Cet arbrisseau assez buissonnant se plait dans les haies.Il en existe deux sous espèces: l'une de plaines à rameaux verts et carrés, l'autre cantonnée à quelques montagnes à rameaux gris et ronds.
Les jeunes rameaux (vert sombre), à section ronde ou carrée, ont quatre lignes liégeuses dans le sens de la longueur. Les rameaux âgés (gris brun à rouge) ont souvent des bourrelets de liège. Les bourgeons, ovoïdes à section triangulaire, ont des écailles verdâtres à bord rouge. Les feuilles opposées, elliptiques à lancéolées, finement dentées sont bleu vert sur leur face inférieure. En automne, elles prennent une coloration rouge intense. De mai à juin, les fleurs insignifiantes et verdâtres dégagent une odeur nauséeuse. Très nectarifères, elles attirent les petits insectes. Parfois enfilés en collier par les jeunes filles, les très décoratifs fruits rose-bonbon, aux allures de berlingots TOXIQUES, attirent le regard des promeneurs par leur teinte rare et leur forme de bonnet de prêtre de jadis à quatre cornes. La photographie centrale montre que ces capsules à quatre lobes (crêtes), rouges ou écarlates, s'ouvrent de manière originale: sur les crêtes (et non dans les plis!). On voit alors 2-5 graines magnifiques, mais très toxiques, enveloppées d'une partie charnue d'un joli orange vif (joli et unique association caractéristique de couleur avec le rouge de l'extérieur des lobes). Chaque graine est un faux arille. Même lorsque la capsule est ouverte, les graines peuvent rester suspendues pendants longtemps à de longs funicules. L'enveloppe sert à teindre en rouge les cuirs maroquins. A l'automne, les feuilles virent au rouge. Lorsqu'on regarde une graine en coupe, on est surpris de voir que l'embryon contient déjà de la chlorophylle alors qu'il n'a jamais vu le jour! Si vous souhaitez avoir dans votre jardin une variété qui ploie sous les fruits, demandez "Red cascade".
Le fusain d'Europe ne monte pas au-dessus de 800 m d'altitude. Son bois jaunâtre clair, dur, à pores très fins, dépourvu de coeur, sert pour de petits travaux de boissellerie (cure-ongles, chevilles, aiguilles à tricoter).
15 % de l'écorce des racines du fusain est constituée d'une gomme ressemblant au gutta percha (ou caoutchouc) mais qui se laisse modeler à la chaleur
En France, on trouve aussi:
- un autre cousin indigène (plus rare) le FUSAIN A GRANDES/LARGES FEUILLES E. latifolius à 5 côtes proéminentes, plus grand et à port plus délié que le fusain d'Europe. On le rencontre en altitude (de 500 à 1600 m) dans les montagnes du Bassin méditerranéen (et dans le Jura).
- un émigré dans nos jardins: le FUSAIN DU JAPON (très courant) qui, lui, a des feuilles persistantes et coriaces contrairement aux deux précédents.
Lorsque les fusains sauvages et cultivés sont recouverts d'une toile et défoliés, il s'agit de la signature de milliers de larves de l'hyponomeute du fusain Yponomeuta cagnagella.

* Réalisez vous même votre "fusain": enfermez un rameau d'un cm de diamètre et de 15 cm de long dans du papier d'aluminium et placez le tout dans la braise pour qu'il s'y carbonise.

Application en phytothérapie


Toutes les parties de la plante sont toxiques (évonymine): même la sciure fraîche de son bois provoquent des malaises chez les tourneurs qui le travaillent. Aussi, l'utilise-t-on comme insecticide, d'où les noms de croque-poux ou mort aux poux.
EN USAGE EXTERNE EXCLUSIVEMENT ET QUE SUR ORDONNANCE MÉDICALE. La décoction de jeunes rameaux et de feuilles soignent certaines dermatoses et la gale (y compris des chiens et des chats: 20 g de fruits/L d'eau).


Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.