L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Guimauve

1

Nom commun : 

Guimauve

Nom latin : 

Althea officinalis

Autres noms : 

Althée, mauve blanche.

Famille : 

Malvacées

Origine : 

Europe

Taille : 

1,5 mètre

Description


Venue des steppes asiatiques bien avant l'ère chrétienne,les Romains consommaient sa racine comme légume et utilisaient ses propriétés médicinales. Longtemps exploitée dans les monastères et, au XIXe siècle, dans les "villages" parisiens devenus aujourd'hui des quartiers (Mesnil-montant, Belle-ville, Mont-Martre), elle s'est ensauvagée et on la trouve près de l'océan et sur les prés salés. Avec les racines effilées de la plante, on faisait même les poils des brosses à dents! Toujours au XIXe siècle, la France était le pays spécialiste du papier de guimauve dont une variante transparente servait de papier calque. Narbonne et l'Espagne tirait une fibre textile peu solide et grossière à partir de deux autres espèces de guimauve (g. à feuilles de chanvre, g. de Narbonne).
Le nom guimauve viendrait de bi-mauve: deux fois mauve (c'est-à-dire qu'elle aurait des propriétés médicinales plus importantes que la mauve). Son nom latin althea vient du grec althainô = guérir
Cette vivace d'’1,5 m a d'étonnantes feuilles vert-gris, veloutées et duveteuses qui disparaissent à l'automne. Elle fleurit en longues chandelles de fleurs blanches à roses.
Elle aime les sols fertiles, légers, sableux, restant humides, riches en sels minéraux. PH 6 à 8.

Application en phytothérapie


INCOMPATIBILITÉ AVEC LES ALCOOLS FORTS, LE TANIN ET LE FER.
Racine, feuilles et fleurs exerce son action adoucissante sur tout le conduit digestif, de la bouche jusqu'à l'anus. Récoltée la deuxième année de culture, en novembre, la racine fraiche et épluchée (et éventuellement mélangée à du blanc d'oeuf pour obtenir la "pâte de guimauve"*) est mise à macérer dans l'eau pour libérer son mucilage. On le cuit avec de l'eau sucrée à l'ébullition douce et on parfume à la fleur d'oranger. Pour faire une pâte ou des pastilles, on ajoute un liant (gomme adragante). On passe le produit sur les gencives des bébés pour calmer les douleurs lors de leurs poussées dentaires: ses propriétés adoucissantes, émollientes et béchiques viennent de son mucilage et d'autres substances (asparagine, bétaïne, huile). La macération de la racine donne une boisson beaucoup plus agréable que la décoction et qui a les mêmes propriétés.
Elle est très précieuse pour traiter divers maux: abcès, angine, aphte, constipation, cystite, dent, diarrhée, gencive, peau (coup de soleil, dermatose, couperose, gerçure, plaies enflammées, inflammations diverses), sommeil, toux, yeux.
* les actuels marsh-mallowss portent le nom anglais de la guimauve, mais ils ne sont que des ersatz de gélatine, de sucre, de sirop de maïs, de blanc d'oeufs, de gélatine, d'amidon, d'arômes et de colorants. Jadis, des faussaires utilisaient l'althéa à la place de la guimauve.


Les recettes de cuisine


La racine âgée d'au moins deux ans se cuisine comme les pommes de terre: au beurre ou frite après avoir été ébouillantée pour l’'attendrir. On peut aussi la confire dans le sucre: on procède de la même manière que pour l'angélique confite (voir la fiche "angélique archangélique" pour la recette). Jeunes feuilles ou fleurs (juillet) en salade, en infusion, dans l'huile ou le vinaigre (les jeunes fruits aussi). Feuilles, fleurs et racine ont peu de saveur. La structure veloutée des feuilles n'est pas apprécié de tous! Les fruits encore tendres peuvent remplacer les gombos.

RECETTE DE LA SOUPE DE GUIMAUVE: voir la fiche "lamier blanc" (dans la recette de la soupe de lamier blanc, remplacer la dizaine de lamier blanc par quelques feuilles de guimauve).
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.