L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Lampsane

1

Nom commun : 

Lampsane

Nom latin : 

Lapsana communis

Autres noms : 

Lapsane, herbe aux mamelles, poule grasse, grageline, grasse géline

Famille : 

Astéracées

Origine : 

Europe

Taille : 

20 à 80 cm (jusqu'à 1,20 m)

Description


Cette "mauvaise herbe" se reconnait à ses tiges feuillées et ramifiées, ses feuilles basales ramifiées en forme de lyre, ses graines sans aigrette de poils (donc différentes de celles du pissenlit et de la laitue). Chez les Astéracées, il faut noter que les fleurs jaunes sans aigrette sont rares. La tige de cette plante annuelle (parfois vivace) est feuillée jusqu'en haut. Les feuilles alternes sont de formes différentes selon qu'elles se trouvent en haut ou en bas de la tige. Ainsi, au début du printemps, la rosette se remarque car ses feuilles sont profondément divisées: un grande lobe terminal flanqué de deux ou quatre lobes latéraux plus petits. Alors que les feuilles au-dessus sont simples: pétiolées et ovales à mi-tige, sessiles et en pointe plus haut. La bordure du limbe porte des dents espacées. Les fleurs (de mai à septembre) rappellent celles du pissenlit (elles sont toutes ligulées), mais elles sont plus petites. La tige velue se ramifie à sa partie supérieure. Elle contient un suc laiteux au goût amer et salé. Portés sur de longs pédoncules grêles, les nombreux capitules ont la charmante habitude de s'ouvrir tôt le matin (vers 6-7 h)et de se refermer le soir. Les capitules des boutons (par groupes de 8 - 12) ressemblent aux pointes des seins. Aussi, d'après la théorie des signatures, on pensait -jadis- qu'il soignait les gerçures des mamelons et les engorgements de seins des nourrices. D'ailleurs, lampsane vient du grec "lapadzô" = je purge. Dans le capitule, les graines (akènes), luisantes et striées, de 4 à 5 mm de long, sont rangées comme dans une minuscule boite à oeufs!
La racine est pivotante avec des racines secondaires. Comme le coquelicot, cette plante pousse sur les terres remuées et riches en azote, les friches et en bordure des chemins. Elle a été exportée en Amérique.

Application en phytothérapie


Elle semblerait avoir quelques propriétés émollientes, antidiabétique (des extraits fluides font baisser la glycémie sanguine) et vulnéraire (gerçures; en pommade: beurre + feuilles fraiches broyées).


Les recettes de cuisine


Ce fut probablement une des toutes premières plantes cultivées, à l'époque préhistorique. Très jeunes, les feuilles au stade de la rosette sont consommées crues (assaisonnées comme une salade), braisées ou cuites en potage. Elles ont une saveur inattendue, à la fois un peu salée et amère (à cause des lactones), proche du pissenlit. A ce stade, des études scientifiques entre 1997 et 1999 ont révélées qu'elles ne sont pas toxiques. Les feuilles de la lampsane sont un régal pour les lapins!
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.