L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Noisetier commun

1

Nom commun : 

Noisetier commun

Nom latin : 

Corylus avellana

Autres noms : 

Coudrier , avelinier

Famille : 

Corylacées

Origine : 

Rivages d'Asie Mineure (noix pontique des Anciens Grecs)

Taille : 

3 à 5 m

Description


Corylus vient de korus = casque (la forme de la noisettes rappelle celui des hoplites).
Au début de l'ère tertiaire, les noisetiers constituaient de vastes taillis, sous les chênes et les pins sylvestres. En Europe, il a régressé lors des grandes glaciations. Puis, lors du réchauffement de notre climat et du recul des glaciers vers le nord (il y a environ 8000ans), il est revenu comme pionnier des steppes, avant la réinstallation des forêts de feuillus. Aujourd'hui, les coudraies rencontrent dans tous les pays européens, sauf sur quelques îles méditerranéennes et de l'extrême Nord. Les noisettes sont consommées et sont particulièrement recherchés depuis des temps immémoriaux (Préhistoire): il faut reconnaitre qu'il n'existe pas beaucoup de fruits sauvages d'une telle qualité en Europe: grosseur, abondance, richesse en éléments nutritifs, saveur, facilité de conservation car le fruit est sec (à l'époque, les seuls autres fruits secs intéressants étaient la faine du hêtre, la châtaigne et la noix -ces deux dernières introduites plus tardivement). Aussi, ne faut-il pas s'étonner que les fouilles archéologiques révèlent régulièrement de véritables lits dans les niveaux d'habitat. dans l'antiquité, les noisettes étaient ramassées à l'état sauvage chez les Grecs et les Romains (ville d'Abella, d'où vient le terme "aveline" qui désigne une variété de grosse noisette). Pour les Celtes, le noisetier est symbole de vie, de fertilité et il est associé à l'éloignement des mauvais esprits. Sainte-Hildegarde, elle même, recommandait de manger des noisettes pour lutter contre l'impuissance!! Mais, la culture proprement dite ne s'intensifia qu'à partir du XIVe siècle (Bohême, Lombardie). A la fin du XVIe siècle, le noisetier est naturalisé en Amérique. En France, la Charente, les Pyrénées-Orientales, le Var sont les départements à noisettes.
Lors de nos sorties éco-touristiques et de nos balades dans la nature en Gironde, nous le reconnaissons immédiatement de loin à son port évasé: un faisceau de branches souples émergent directement du sol. Jadis, il existait une vannerie de noisetier. Dans le langage des plantes, la souplesse du noisetier symbolise la réconciliation. D'ailleurs, Apollon avait une baguette de noisetier capable de réconcilier les pires adversaires. Les branches vivent entre 20 et 30 ans, mais les rejets permettent à la touffe de vivre une centaines d'années.
Le noisetier vit en symbiose avec divers champignons dont la truffe. L'écorce grisâtre ou brunâtre est lisse, parsemée de nombreuses lenticelles brunes. Les jeunes poussent sont hérissées de poils glanduleux rougeâtres. Les feuilles sont recouverts de poils simples (ce qui explique leur douceur au toucher) et de poils glanduleux (ces derniers sont absents chez la feuille de l'aulne, plus molle, qui lui ressemble). Les noisetiers sont abondants dans notre région, comme chacun d'entre nous peut s'en rendre compte quand les longs chatons des fleurs mâles (souvent par paires) apparaissent nettement dès janvier (mais ils étaient présents, quoique moins visibles, dès la fin de l'été). Ces fleurs mâles n'ont ni calice, ni corolle, mais simplement 4-8 étamines, protégées par trois écailles soudées entre elles à la base. Ces chatons, riches en pollen, au coeur de l'hiver, sont une vraie aubaine pour la survie des butineurs (abeilles), mais ces derniers n'assument pas la fécondation (c'est le vent). Un seul chaton peut disperser jusqu'à deux millions de grains de pollen. La fleur femelle est sur le même arbuste, mais sur certains rameaux seulement, dissimulées à plusieurs dans une sorte de bourgeon écailleux ovoïde (comme chez beaucoup d'arbres) qui contient aussi les feuilles: de la fleur femelle, on n'aperçoit que les minuscules stigmates rouges qui dépassent et qui jouent le rôle de peigne dans la chevelure du vent. Les fleurs mâles font dans l'exhibition, les fleurs femelles dans la discrétion et font preuve d'une grande patience (elles peuvent attendre pendant trois mois la venue du pollen)! Du coeur de l'hiver jusqu'à fin avril, la fleur femelle n'est pas prête (ovule non fabriqué), mais elle maintient prisonnier son partenaire mâle (pollen). La fleur femelle ne sera vraiment fécondée qu'en mai. Elle est capable d'évaluer la proximité génétique du pollen qui a atterrit sur son stigmate: si la parenté est trop proche et dans la mesure où elle le choix, la fleur préfèrera un autre grain de pollen au charme plus attrayant. Si le vent ne lui apporte aucun autre pollen d'un autre arbre, elle se fécondera finalement avec le pollen de son propre arbre. Par une série d'évictions successives, l'évolution en noisette ne concerne qu'une seule fleur par groupe, un seul akène par fleur et un seul ovule dans cet akène: c'est, en quelque sorte, des avortements spontanés (la fleur renferme quatre ovules, mais -au final- le fruit ne renferme qu'une seule graine).
Fin mai, les fruits sont bien visibles, serrés les uns contre les autres (on peut en trouver jusqu'à cinq ensemble: c'est peut-être là l'origine du symbole de la fertilité!) dans leur couette verte au col de dentelle (l'involucre foliacé). Lorsqu'elles sont trois dans leur involucre, on parle de "coquerelle" (terme d'origine héraldique). Plusieurs animaux viennent prélever leur part: oiseaux (sittelle, pic; casse-noix en montagne), écureuil et autres rongeurs (vous pourrez voir les traces des dents des rongeurs sur certaines coques), balanin de la noisette (noisette vide avec un trou de sortie de 1 ou 2 mm de diamètre: voir la revue La Hulotte N° 15). Les bourgeons sont attaqués par un diptère microscopique qui produit des galles entrainant le gonflement, puis la chute de ces bourgeons. Les feuilles sont rongées par les chenilles de la tenthrède du bouleau Croesus septentrionalis (tête noire, corps vert tacheté de noir). Elles vivent collectivement sur la tranche de la feuille. Inquiétées, elles pratiquent une posture typique en redressant leur "arrière-train" et émettant une mauvaise odeur. Les adultes ont une large bande rouge. Si vous trouvez une feuille de noisetier à demi-enroulé, c'est l??uvre d'un charançon: le cigarier (rouge; 4-7 mm) qui y dépose 1 à 3 ?ufs. Les petits coléoptères en sortent 2 mois plus tard.
Si votre noisetier ne produit pas de noisettes, sachez qu'il est souvent autostérile: il ne peut pas, alors, se féconder lui même et il vous faudra alors planter une autre variété compatible à proximité pour pour avoir une bonne fructification.
Les fourches à deux branches servent de de fourches pour faner ou de tressaillantes baguette de détection aux sourciers (et les radiesthésistes) -il n'y a pas loin du sourcier au sorcier! . Quant les principales tiges cessent de grandir, les noisetiers produisent des rejets et des drageons non loin des pieds. Nous utilisons ces derniers comme gaule de canne à pêche et comme tuteur au jardin de la biodiversité de Mérignac. Ceux de dix ans servent de pieux pour guider les vignes. Son bois est blanc, d'un grain égal, moyennement dur et lourd. Jadis, les tourneurs en ont fait des étuis, des boites, des gobelets... C'est un bon bois de chauffage. Son charbon de bois peut servir de fusain aux dessinateurs.
97% des noisettes vendues en France proviennent d’'Italie et de Turquie (pays d'origine des noisettes). Chaque arbuste peut donner jusqu’'à 4 kg de noisettes soit 2,5 kg d’'amandes dont on peut extraire 1 kg d’'huile.
Parmi les pouvoirs magiques qu'on attribuait autrefois au noisetier, il y a celui d'éviter de devenir cocu dans l'année. Pour cela, il faut appliquer un cérémonial très précis: lorsqu'on entend pour la première fois le croassement des jeunes crapauds au printemps, on frappe huit fois le lit conjugal défait avec une baguette de noisetier!
Avec son air innocent et bien sage, qui se douterait que la symbolique du noisetier est celle d'un arbre de débauche, de luxure et de fécondité. Cela provient probablement d'un certain nombre de caractéristiques de la noisette qui ont frappé les populations primitives: pleine, enfermée et défendue par sa coque dans laquelle on l'entend bouger, résultat d'une gestation mystérieuse pour nos ancêtres, ce petit monde clos ne pouvait que susciter des rêveries d'intimité. Dans le langage argotique et paillard, LA noisette désigne le clitoris et LES noisettes les testicules. Et casser les noisettes est une métaphore de l'acte amoureux! "Années de noisettes, années de bâtards": les filles s'en vont au bois avec leur galant pour ramasser des noisettes, mais elles ne peuvent cacher neuf mois plus tard que leur activité n'a pas été uniquement celle avouée! d'où l'expression: "Elle a croqué la noisette!". Jadis, c'était avec la baguette du noisetier que les sorciers pouvaient donner ou priver l'homme de sa puissance sexuelle.
Sébillot rapporte que, pendant la nuit de Noël, une branche se change en or le temps des coups de minuit. Celui qui saura la cueillir durant ce court laps de temps aura alors une véritable baguette magique.

Dans les parcs (jardin public de Bordeaux), on trouve un cousin de notre noisetier: le décoratif NOISETIER DE BYZANCE Corylus colurna (15 à 20 m) s'en différencie par le plus long pétiole des feuilles (1,5 à 2,5 cm au lieu de 0,8 à 1,5 cm pour le noisetier commun), des branches âgées sillonnées et liégeuses (elles sont lisses chez le noisetier commun) et des noisettes dans un involucre bien plus long qu'elles (plus court ou à peine plus long pour le noisetier commun). Les fruits du noisetier de Byzance, très bons, n'offrent qu'un intérêt limité du fait de leur petitesse (1-2 cm) et de leur coque dure et épaisse (2 à 3 mm d'épaisseur). Ils sont rassemblés par 3 à 8, quasiment cachés dans un épais involucre (mûrs en septembre-octobre). Les feuilles alternes sont rondes dentelées et légèrement duveteuses des deux côtés.
Le noisetier de Byzance ne pousse pas en buisson (pas de drageons): c'est un arbre au port érigé, à l'écorce fissurée longitudinalement. Supportant la pollution, il est utilisé comme arbre d'alignement ces dernières années et comme porte-greffe pour le noisetier commun. Son bois est aussi utilisé dans l'ameublement, la construction, le tournage et la sculpture.

On peut aussi trouver le noisetier tubuleux pourpre Corylus maxima "Purpurea", au feuillage pourpre et aux chatons bordés de rouge. Les gros fruits oblongs/allongés (un peu comprimés) et comestibles sont dans des involucres en tube 2 fois plus long que la noisette, seulement dentés au sommet (divisés jusqu'à la base en lobes effilées chez le noisetier de Byzance; divisés jusqu'à la moitié de sa longueur en lobes irréguliers chez le noisetier commun). L'amande a une peau brune ou rouge.

Application en phytothérapie


- Chez le noisetier, toutes les parties ont des applications médicinales. La noisette contient: provitamine A, vitamines B1 (facteur d'équilibre nerveux), B2 (facteur de croissance et d'utilisation nutritive), PP, C (cette dernière disparait au séchage) et E, magnésium (excellent pour lutter contre le stress) et autres sels minéraux, tanins, oligoéléments. Cela permet de traiter divers problèmes: circulation, fièvre, obésité, oedème, peau, phlébite, plaie, varice, yeux.
- Elle convient aux diabétiques (pas de sucre) et pour lutter contre le vieillissement.
- Bien avant les barres énergétiques, l'homme se déplaçait avec ce garde-manger minuscule dans ses poches. Très nutritive (62 % d'huile, 15 % de protéines), la noisette est le plus riche de tous les oléagineux en lipides et protides. Sa valeur énergétique est supérieure à celle de la noix. On la mêlera, râpée aux repas des jeunes enfants et des personnes âgées. Les adultes peuvent faire de temps à autre des repas frugaux avec une forte proportion de noisettes.
- Outre les vitamines A et E, l'huile de noisette renferme 85% d'acides gras insaturés (très efficace pour soigner les irritations des peaux sèches et sensibles afin de retrouver souplesse et élasticité, notamment la peau du visage). Plus fluide que l'huile d'amande douce, elle pénètre rapidement et profondément la peau et agit sur les rides. Elle est également efficace sur les cheveux.
- Les graines et l'huile ont des propriétés vermifuges. L'huile soigne les irritations respiratoires en traitement interne; les douleurs articulaires et la calvitie en usage externe.
- Comme l'hamamélis, les feuilles ont des effets vasoconstricteurs (excellent tonique veineux), cicatrisants , dépuratifs et astringents grâce aux tanins et aux dérivés flavoniques qu'elles contiennent.
- Les chatons sont sudorifiques.


Les recettes de cuisine


LES NOISETTES SONT DÉCONSEILLÉES AUX HYPERTENDUS (car elles font monter un peu la tension). Attention: elles rancissent vite et leur digestion est alors assez pesante. Pour bien les conserver, on enlève les collerettes, mais on laisse les noisettes dans leur coque (on la cassera au dernier moment pour les manger), éventuellement stratifiées dans du sable bien sec ou de la sciure sèche en hiver. Les noisettes grillées sur une plaque régulièrement secouée (pour les tourner) dans un four à 180° (jusqu'à ce qu'elles soient dorées) sont non seulement plus parfumées, mais sont aussi le plus digeste et le plus savoureux des oléagineux. Il faut bien mâcher (ou les piler) les noisettes pour bien les assimiler. Pour la séparer de sa pellicule, la noisette doit être légèrement grillée et frottée sur un crible.
Elles se prêtent à un grand nombre de fantaisies culinaires. Simplement concassée ou pilée, elle peut accompagner aussi bien les plats sucrés que les plats salés. L'une des plus célèbre sauce espagnole (la salsa romezsco) est un mélange de noisettes grillées et pilées avec tomate, ail, poivron, pain et huile.
Tout un lot de spécialités est basé sur les noisettes (muesli). Les confiseurs en font des dragées. En Suisse, le fond du moule est tapissé de noisettes pilées avant d'y mettre la pâte à tarte aux fruits. En Hongrie, le gâteau lui même serait fait à partir de la farine de noisettes! En Espagne, les "hormigos" sont des noisettes torréfiées et broyées enduites de miel.
Une même famille et deux adresses incontournables pour les gastronomes de la noisette cuite, confite et enrobée d'un caramel croustillant (d'après une recette du XVIIe siècle): Noisettines du Médoc 34, rue des Remparts Bordeaux et Famille Noyez à Blaignan-Médoc (près de Lesparre) avec son petit musée historique.
Dans le sud de notre pays, elles sont consommées parmi les "quatre mendiants" ou les "treize desserts du Réveillon".
- Original! Un assaisonnement piquant aux chatons mâles (ils n'ont aucun goût, mais ils sont riches en protéines). cela convient très bien au gibier.
Vous recherchez des recettes de cuisine originales, naturelles et faciles avec les noisettes? Nous vous conseillons un site plein de fraîcheur: CLIQUER ICI.

LIQUEUR DE NOISETTES:
Râper 500 g de noisette. Les faire macérer dans 1, 5 L d'eau de vie, 600 g de sucre et un bâton de cannelle. Filtrer au bout de deux mois. C'est tout!

50 LANGUES DE CHAT AUX NOISETTES!
Mixer 150 à 200 g d'amandes de noisettes, puis mélanger avec trois oeufs entiers. Après avoir ramolli 200 g de beurre (au bain marie, de préférence), y incorporer le mélange précédent (noisettes + oeufs), 200 g de sucre et 200 g de farine. Beurrer la plaque à encoches pour y placer la pâte. Cuire au four pendant un quart d'heure.

HUILE DE NOISETTE:
S'il y a bien une huile qui vaut le coup d'être fabriquée à la maison, c'est bien l'huile de noisettes (60% d'acides gras monoinsaturés)! Réduire en fine poudre les noisettes au mixer. Puis, éventuellement chauffer quelques instants à 60° pour éliminer l'humidité. Mettre la poudre dans un torchon qu'il faudra torsader avec beaucoup d'énergie aux deux extrémités pour en extraire l'huile. Naturellement, le mieux est de pouvoir utiliser une presse montant à 150 bars! Laisser décanter une semaine. Filtrer ensuite sur un buvard. Le résidu solide (tourteau) sert de nourriture au bétail.
Cette huile nutritive ne doit pas être chauffée. On l'utilisera à froid, pour confectionner des vinaigrettes par exemple.Elle est astringente et elle ferme les pores de la peau. Nous la recommandons pour les soins des peaux grasses et en cas d'acnée.
Vous recherchez des recettes de cuisine originales, naturelles et faciles avec l'aubergine? Nous vous conseillons un site plein de fraîcheur:
CLIQUER ICI.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.