L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Olivier de Bohème

1

Nom commun : 

Olivier de Bohème

Nom latin : 

Eleagnus angustifolia

Autres noms : 

chalef, arbre d'argent

Famille : 

Oléacées

Origine : 

Europe de l'Est et du sud, Asie occidentale et centrale

Taille : 

6 m

Description


Ce n'est pas une plante indigène: c'est une plante naturalisée. L'olivier de Bohême a été introduit en France vers le XVIe siècle. On la trouve aussi bien sur les dunes les plus sèches que le long des fossés saumâtres du littoral méditerranéen. Les fruits d'abord argentés, puis jaunâtres ou rougeâtres, ont la forme d'une petite olive (d'où son nom olivier de Bohçeme). Ses baies comestibles, charnues et acides, sont consommées en sorbet au Proche-Orient. Elles contiennent de l'huile et un colorant brun. Les fleurs, très odorantes (odeur de miel) attirent, en juin, les abeilles. L'arbre est immédiatement reconnaissable en bordure d‘'autoroute à son feuillage gris-argenté: on le remarque tout de suite à droite de l'entrée de notre jardin de la biodiversité de Mérignac.
Il préfère les terres sableuses et à bonne exposition. Il résiste remarquablement à la sécheresse et au froid (jusqu'à - 24°C!). Il drageonne.

Application en phytothérapie


La décoction des feuilles est amère et serait sudorifique et vermifuge.


Les recettes de cuisine


Appréciés en Turquie sous le nom d'igdes, les fruits, acides et farineux, rappellent les jujubes.
Quant aux fleurs, la décoction dans de l'eau de vie sucrée fournit une liqueur aromatique.
Dans les parcs, on peut aussi trouver d'E. multiflora (goumi du Japon) et d'E. commutata dont les fruits sont aussi comestibles.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.