L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Oranger

1

Nom commun : 

Oranger

Nom latin : 

Citrus sinensis

Autres noms : 

Pommier d'or, arange

Famille : 

Rutacées

Origine : 

Himalaya

Taille : 

Jusqu'à 10 m

Description


Orange vient de l'arabe "narandj". Dans la mythologie grecque, le jardin des Hespérides produisait des pommes d'or, fruits donnant l'immortalité (qu'Hercule déroba). L'orange douce que nous consommons actuellement n'est pas celle que connurent nos ancêtres. La première orange arrivée en Europe était l'orange amère ou bigarade Citrus aurantium que les Grecs et les Romains connaissaient déjà au premier siècle de notre ère (comme le montre une mosaïque provenant de Tusculum). Ils l'utilisaient comme plante médicinale et comme composant de leurs parfums. Des hybridations au cours des siècles permirent d'obtenir une orange plus douce.
Cultivé en Perse, le bigaradier n'apparut en Europe que tardivement en Sicile au début du XIe siècle par des pirates barbaresques et au Portugal par Vasco de Gama. Pour certains, elle pénétra en France, dans le Dauphiné, au XIVe siècle: lors d'un retour d'un voyage à Naples, Humbert Ier en aurait fait acheter 20 pieds à Nice. Pour d'autres, les premiers orangers venant d'Espagne et semés en pots, en 1421, par la Reine de Navarre, à Pampelune, auraient été offerts à Louis XII. Ce sont eux qui échouèrent, en 1684, aux orangeries (toujours visibles) que Louis XIV fit construire à Versailles pour satisfaire sa passion. Le plus vieux pied (nommé "Le Grand Bourbon") existait encore au début du XXe siècle.
Quant à l'oranger doux, il ne fut introduit dans la péninsule ibérique par des navigateurs portugais qu'au début du XVIe siècle. Il remplaça peu à peu le bigaradier. Plantés en pleine terre dans les régions de Nice et de Gênes, bigaradier et oranger doux ont assuré pendant longtemps la réputation de la Riviera. En France, un bigaradier célèbre vécut de 1421 (semis) à 1894 (mort à Versailles). Peu de temps après la découverte de l'Amérique, les Espagnols y introduisirent l'oranger, en particulier au Mexique, en Floride et en Californie (où on trouve maintenant les plus grands vergers d'orangers du monde).
Jusqu'au début du XXe siècle, l'orange resta un fruit de luxe qu'on offrait qu'à Noël. Depuis, sa culture s'est largement disséminée, y compris en Europe (pourtour méditerranéen).
Pour simplifier les choses, on peut considérer qu'il existe 3 grands types d'oranges douces: les navels (reconnaissables à leur nombril proéminent d'où viennent leur nom en anglais; 70% de la consommation), les sanguines (chair rouge sang; plus tardives; jus abondant; peau caractéristique; Maltaise de Tunisie), les blondes (réservées aux jus, très consommés aux U.S.A.).
Savez vous que les fleurs d'oranger sont un des symboles de la virginité? C'est pour cette raison qu'on en fait des bouquets et des couronnes lors des mariages.

A ne pas confondre avec l'oranger amer ou bigaradier Citrus aurantium. Cet orange ne se mange pas crue, mais on peut en faire des écorces confites (les fameux sarments quand elles sont enrobées de chocolat) et des liqueurs comme les bitters et le curaçao. Ce dernier, obtenu en mettant des écorces dans l'alcool, est décliné en trois variantes: triple sec (40°), orange (40°) et bleu (25°; coloration due au bleu de méthylène). En 1953, fut créée une friandise: le cocon de Lyon, friandise constituée de pâte d'amande aromatisée au curaçao pour rendre hommage aux soyeux lyonnais. La distillation des fleurs des oranges douces donne de l'essence de néroli (du nom de la duchesse qui en fit son parfum préféré au XVIIe siècle), celle de l'orange amère le néroli bigarade. Il faut une tonne de fleurs pour obtenir un kilogramme d'huile, aujourd'hui réservée à la parfumerie! Quant aux feuilles, elles produisent l'huile essentielle de petit grain (qui sert à fabriquer l'eau de Cologne).

CULTURE:
L'’arbre vit dans de grandes caisses: il est à l'extérieur 7 mois sur 12 (de la mi-avril à la mi-octobre), puis il passe la mauvaise saison en serre froide (orangerie). Il supporte - 5°, mais le fruit est abimé à -4°; pH du sol = 6. Attention au pourridié s'’il y a des feuilles mortes à moins de 30 cm du tronc. Les oranges redeviennent parfois vertes quand le temps est trop chaud (mais leur goût reste identique). L'oranger n'aime pas les sols argileux.
Un oranger vit 300-400 ans. Le principal problème est celui des pucerons et des cochenilles (voir les traitements détaillés dans notre "bible du jardiniers").
CONSULTER AUSSI LA FICHE "AGRUMES" POUR OBTENIR DES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES.

Application en phytothérapie


La valeur énergétique de l'orange est de 45 Cal pour 100g. Particulièrement désaltérante (85% d'eau), elle est très riche en vitamine C (une seule orange par jour suffit pour avoir la dose nécessaire de vitamine C), mais elle contient aussi des vitamines A, B1, B2, B5, B6, PP, des sels minéraux (concentration en calcium voisine de celle du lait). Pauvre en saccharose, elle peut être consommée par les diabétiques. La pectine qu'elle contient favorise le transit intestinal.
Le jus des oranges serait diurétique, antiscorbutique, tonique, apéritif et laxatif. Comme le citron (mais sans en avoir l'acidité), l'orange éclaircit le teint: au café Procope, on servait à Robespierre une corbeille d'oranges pour cette raison. C'est le fruit le plus consommé (11 kg/habitant) par les français, après la pomme.

Mais, la plus grande concentration d'essences aromatiques se trouve dans les fleurs. Extraite des fleurs fraîches par distillation, l'eau de fleurs d'oranger, aux propriétés antispasmodiques et toniques, était encore utilisée, il n'y a pas si longtemps, contre les troubles nerveux, l'irritation et l'insomnie chez les enfants.

Les fleurs séchées soignent toutes les atonies. La "fleur de la revitalisation" agit contre le manque de vitalité. Ce serait un puissant antidote de la stérilité.


Les recettes de cuisine


Les personnes souffrant de la vésicule biliaire doivent éviter de prendre des oranges le matin à jeun. Par leur action cholagogue, elles provoquent une brusque vidange de la vésicule biliaire, ressentie comme une gêne abdominale ou de sensation de distension de l'estomac (pesanteur).
Vous recherchez des recettes de cuisine originales, naturelles et faciles avec l'orange? Nous vous conseillons un site plein de fraîcheur: CLIQUER ICI.

LAIT CHAUD AVEC DES FEUILLES D'ORANGER:
On infuse comme pour une tisane, mais on fait bouillir du lait au lieu de l'eau. Utile aux insomniaques!

BEIGNETS SUCRÉS DE FLEURS D'ORANGER:
voir la fiche cucurbitacées à la rubrique "recette".

Pour d'autres recettes avec les oranges: voir la fiche "agrumes", rubrique "recettes de cuisine".

Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.