L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Panicaut à feuilles d'agave

1

Nom commun : 

Panicaut à feuilles d'agave

Nom latin : 

Eryngium agavifolium, Eryngium bromeliifolium

Autres noms : 

Chardon bleu, Panicaut à feuilles de broméliacées

Famille : 

Apiacées

Origine : 

Argentine

Taille : 

jusqu'à 2 m avec la hampe florale

Description


Il existe 220 espèces d'éryngiums au monde. En regardant le panicaut à feuilles d'agave, on a du mal à imaginer qu'il s'agit d'une apiacée! Comme l'indique ses 2 noms d'espèce en latin, en regardant la touffe de feuilles, on penserait plutôt à une Agavacée ou à une Broméliacée!
Cette vivace se présente sous la forme d'une rosette géante persistante, aux étroites et longues feuilles (jusqu'à 1-1,5 m) souples et cassantes, en forme de sabre, aux marges épineuses et dentées exactement comme des scies! Pour que les enfants ne s'écorchent pas, il faudra absolument placer cet eryngium en arrière-plan.
De juillet à septembre, une hampe florale croit très vite (1,5 à 2 m) et se ramifie à sa partie supérieure pour porter des inflorescences minuscules, groupées en capitules, oblongs à cylindriques, jusqu'à 4 cm de long (vert blanchâtre, devenant brunâtres par la suite). Elles forment d'innombrables et minuscules graines dont la vue en coupe, à la loupe binoculaire (x50) montre des réserves d'huile.
Les données sur sa rusticité dans la littérature sont fort variées: de -7° à -20°. Notre expérience personnelle nous ferait pencher pour un seuil limite de -10°. En effet, en février 2012, notre jardin de la biodiversité de Mérignac (Gironde) a connu pendant quelques jours des températures de -10°; nous avions deux touffes d'eryngium, vieilles d'une dizaine d'années, mais l'une d'elle a péri tandis que l'autre a pu repartir au printemps 2012 (à noter que les deux touffes avaient réussi à survivre à des températures de l'ordre de -7° les hivers précédents).
La reproduction s'effectue par semis, par boutures de rejets ou par bouture de racines (en février). On peut en trouver des exemplaires pour 12 euros/le pot de 3-4 L et 5 graines pour 2 euros. Nos tarifs pour les graines sont plus abordables et, comme pour le concombre gicleur, nous sommes souvent en rupture de stock.
La culture s'effectue au soleil ou à mi-ombre, dans un sol léger, humifère, même calcaire, mais bien drainé, surtout en hiver (mettre des graviers) car la plante craint la pourriture des racines. Elle résiste remarquablement à la sécheresse. Elle rejette très bien et forme, avec le temps, de belles touffes de plus en plus étoffées dans le jardin. Elle mériterait d'être davantage diffusée car son port exotique est dépaysant et décoratif, surtout au milieu d'autres plantes xérophytes. Il devient même impressionnant au fil des années!


Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.