L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Pensée sauvage

1

Nom commun : 

Pensée sauvage

Nom latin : 

Viola tricolor

Autres noms : 

Pensée des champs, violette tricolore, violette sauvage, herbe de la Trinité, yeux de chat, violette des champs, herbe de la Trinité, violette tricolore, violette des belles-mères

Famille : 

Violacées

Origine : 

Europe

Taille : 

5 à 40 cm

Description


C'est le petit joyau de nos allées de gravier, au jardin de la biodiversité de Mérignac.
D'avril à octobre, les fleurs blanches, jaunes ou violettes, souvent panachées (d'où son nom d'espèce: "tricolor"), se différencient de celles de la violette avec leurs quatre pétales dressés et un cinquième plus large et retombant, muni d'un éperon. Cette physionomie candide de la fleur est accentuée par les taches de la corolle évoquant une frimousse grimaçante, d'où son nom allemand "stiefmütterchen" = petite marâtre. Ces marques noires seraient destinées à guider les insectes jusqu'au nectar. Son arme de séduction? Deux pétales au parfum envoutant attirent de nombreux insectes, tandis que deux rangées de poils (disposés à l'entrée de l'urne nuptiale) ont pour mission de récupérer le pollen fécondant de ces messagers ailés qui pénètrent dans le ventre de la fleur.
Ses feuilles sont découpées à leur base de 3-8 lobes. Comme chez toutes les violettes et pensées, les fruits sont des capsules s'ouvrant par 3 valves et projetant alors les graines pour les disperser. Pour comprendre ce phénomène, observez bien la capsule encore non mûre (et donc fermée): vous verrez trois bandes claires et trois autres plus opaques disposées de manière alternée et comme des méridiens sous tension; Comme chez les violettes, chaque graine porte une excroissance contenant une huile attractive pour les fourmis qui en assurent la dissémination.
D'un point de vue symbolique, la plante évoque la consolation ou le souvenir de l'amour perdu (d'où son nom de pensée donnée au XVe siècle). A l'origine de cette représentation, il y a une légende: deux amoureux qui ignoraient leur lien familial. Lorsque ce dernier leur fut révélé par leurs parents, ils durent se séparer et restèrent inconsolables; Dieu les transforma alors en pensées. C'est aussi le symbole du souvenir. Ainsi, lorsqu'une femme courait les bals alors que son mari était parti à la guerre, la communauté se chargeait de rappeler à la belles ses obligations de fidélité en déposant un pot ou un bouquet de pensées sur sa fenêtre.
Plusieurs des noms de la pensée (plante du coeur, herbe du coeur) évoquent la dualité vertu-frivolité. D'ailleurs, aux U.S.A., les parterres de pensées ont souvent la forme de coeur: on prétend même que la luxuriance du parterre dépendrait de la vitalité de la libido du jardinier!
Il existe toute une nébuleuse de consoeurs très ressemblantes. La plus connue est la PENSÉE DES CHAMPS Viola arvensis: elle se distingue de la pensée sauvage par des feuilles portant des stipules NON crénelés et des fleurs de taille plus petite (1 cm) et de coloration variée (jaune, blanc, violette, tricolore!).
Sur les dunes de notre littoral, pousse la PENSÉE NAINE Viola kitaibeliana (3-10 cm de haut), très pubescente, à tige simple ou peu rameuse. Ses fleurs, très petites, ne sont pas étalées sur un plan mais plutôt un peu en coupe, d'au plus 8 mm, blanc jaunâtre lavé de violet, avec un éperon violacé.
Voir aussi la fiche "violette".

Application en phytothérapie


FRAÎCHE, ELLE EST INTERDITE AUX JEUNES ENFANTS! Seule la pensée sauvage tricolore est utilisée en phytothérapie (pas la pensée des champs). Depuis la Renaissance, elle sert à soigner les rhumatismes et les maladies de peau par compresses externes: acné, croûtes, darte, eczéma, impétigo, herpès, psoriasis, éruptions diverses. Mais, il faut savoir être patient(e) pour voir les résultats de cet actif anti-âge qui a des propriétés antiradicalaires et antioxydantes.
Ne récolter que des jeunes fleurs, au petit matin. Elles agissent sur les rhumatismes, les voies respiratoires obstruées, les douleurs digestives et le transit intestinal (mucilage), les reins et le foie.


Les recettes de cuisine


Les fleurs n'ont pas de saveur, mais elles sont décoratives dans des farces, des ragoûts, des gâteaux... On peut aussi les confire dans le sucre (voir la fiche "violette" rubrique "recette de cuisine"). Enlever le pédoncules amer des fleurs!
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.