L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Plantain lancéolé

1

Nom commun : 

Plantain lancéolé

Nom latin : 

Plantago lanceolata

Autres noms : 

Herbe à cinq coutures, plantain à cinq côtes, plantain moyen, plantain indigène, plantain long, oreille de lièvre

Famille : 

Plantaginacées

Origine : 

Eurasie

Taille : 

10 à 60 cml

Description


D'une rusticité (zone USDA 5 à 10) et d'une amplitude biologique exceptionnelles, les plantains, aux longs épis secoués par le vent des prairies (temporaires ou permanents) et des steppes, sont répandus dans tous les champs: ils s'accommodent des périodes de sécheresse et du piétinement (y compris au milieu des chemins!). Il est toujours prêt à supplanter les plantes cultivées. Il apparait de très bonne heure dans l'année, grâce aux réserves considérables de ses graines et une capacité de germination immédiate. D'année en année, la plante s'élargit ensuite par de courts rejets coriaces. Son développement végétatif est à l'image de la richesse du sol. Son port est donc très variable: de nain et ras jusqu'à dressé et étalé. Le port remarquablement dressé de ses feuilles s'observe lorsqu'il doit résister à l'étouffement des plantes rivales.

Parmi les 200 espèces de plantain présents sur la Terre, il existe 25 espèces que l'on trouve en France. Lors de nos sorties éco-touristiques et de nos balades dans la nature en Gironde, nous avons rencontré:
- Le plantain lancéolé: ses feuilles poussent en rosettes, dressées en faisceaux, en forme de fuseau (30 cm maximum de cm long et 2-3 cm de large) à 3-5 nervures SAILLANTES apparaissant comme parallèles, riches en tannin (astringentes). Si le limbe est bien lancéolé, il ne justifie pas son nom de plantain car il n'a pas la forme d'une plante de pied.
Les tiges florifères, dépourvues de toute feuille, dépassent à peine le sommet des feuilles de la rosette (en général!). Les fleurs minuscules s'ouvrent rang après rang en une couronne de longues étamines blanches. La présence constante de 5 cannelures sur ces tiges justifie son nom de plantain à cinq côtes. Chacune de ses hampes sillonnée, de 10 à 60 cm de long, se terminent par un épi, court (1-3 cm), noirâtre, sur lequel tranchent à maturité les longues étamines tremblotantes et blanches. Les enfants font des "tire-boulettes" avec les épis et le long pétiole souple. les chevaux apprécient ses feuilles.
Le fruit (pyxide) s'ouvre par une fente équatoriale, libérant deux graines marron à caramel clair, longuement elliptiques, profondément sillonnées sur l'une de leurs faces. A peine tombées au sol, elles peuvent germer, pourvu qu'elles soient en pleine lumière à la surface du sol. Un seul pied peut donner 14 000 graines chaque année! Ces graines sont très appréciées des oiseaux (linotte, serin cini). Elles gonflent au contact de l'humidité et elles se dispersent alors en se collant aux chaussures. Astucieux, non?
Jadis, toutes les diligences britanniques emportaient avec elles un pot de plantain pour se protéger du mauvais sort. Partout en Europe, on croyait qu'’il protégeait des morsures de serpent (aussi, le fixait-on en bas des pantalons). Les feuilles de plantain ont été parfois ajoutées en fraude au thé.
La racine donne une teinture de couleur or ou chameau.
Sur notre littoral aquitain, le plantain lancéolé se développe plutôt sur les lettes et les dunes semi-fixées où la teneur en calcaire est plus élevée.
- le plantain élevé (grand plantain, plantain majeur, plantain mâle, plantain commun ou grand plantain) P. major (qui, lui, mérite le nom de plantain par la forme en plante de pied du limbe de ses larges feuilles glabres, à 5-7 fortes nervures, à long -aussi long que la plus grande largeur de la feuille- et large pétiole, très résistant à la pression (il est bien plus résistant au piétinement que le plantain lancéolé) et très élastique -cette remarquable élasticité est visible lorsqu'on étire le pétiole et, même après la cassure qui s'ensuit, on voit les nervures se distendre encore quelque temps-: on le surnomme parfois "Beatles'Guitar; épi long et mince; préférence pour les sols argileux compacts). La hampe est lisse et courte, l'épi floral est souvent plus long que la hampe: cylindrique et étroit, il culmine à 30 cm de haut (comme son nom l'indique, c'est le plus grand plantain). Les anthères sont rouges à rouge-brun. Comme les épis de millet, il est vendu comme nourriture pour les oiseaux (marché aux oiseaux et aux plantes de Paris).
- le plantain intermédiaire Plantago media (plantain moyen, langue d'agneau), forme une large rosette de feuilles PUBESCENTES appliquées à la surface du sol, largement ovales et courtement pétiolées (très inférieur à la plus grande largeur de la feuille); préférence pour les sols compacts riches en calcaire). La hampe est striée et longue, l'épi oblong compact.
- l'herbe aux puces Plantago psyllium dont les graines ressemblent à des puces sont des laxatifs doux, convenant aux personnes âgées et aux femmes enceintes (une fois qu'elles sont imbibées et gonflées d'eau).
- le plantain maritime Plantago maritima, poussant dans les estuaires, à proximité des prés salés. Son épi cylindrique est lâche. Ses feuilles sont charnues, linéaires, creusées en gouttière, avec trois nervures équidistantes. C'est le seul plantain à avoir une souche ramifiée (avec le plantain caréné P. holosteus).
- le plantain des sables P. arenaria (herbe aux puces), annuelle des lieux secs et sablonneux (la lette et sur les sables remués ou rapportés surtout s'ils sont calcaires) est un des rares plantains à tige rameuse, à petites feuilles linéaires. Ses inflorescences en épis sont caractérisées par de petites têtes arrondies, ovoïdes et globuleuses. Ses petites feuilles sont planes, opposées et linéaires, groupées en étages.
- Voir aussi la fiche du PLANTAIN COMESTIBLE (corne de cerf).

Application en phytothérapie


Tous les plantains sont médicinaux, mais c'est le lancéolé qui est le plus efficace et le seul encore utilisé de nos jours en phytothérapie (toux surtout). Acné, affections respiratoires d'origine allergique (asthme, rhinite, rhum des foins, sinusite, toux), conjonctivite, constipation, dent, diarrhée, inflammation, morsure, piqûre, plaie, rhume.
Le jus de plantain calme les piqûres d’'insectes. L'’infusion des jeunes feuilles traite la grippe, sert de collyre aux yeux irrités et stoppe les hémorragies des plaies. L’'infusion de graines de plantain, très mucilagineuses, est un laxatif doux. Une feuille de plantain glissée dans la chaussure soulage les pieds lors d'une longue marche (propriété déjà connue jadis avec la théorie des signatures puisque le plantain résiste aux piétinement et aux coups).
Côté beauté, la décoction d'un hachis de feuilles dans l'eau citronnée pendant 12 h, appliquées sur les peaux grasses, les assèchent. Pour traiter blessures et brûlures, on peut tout simplement désinfecter les feuilles de plantain en les ébouillantant pendant une minute, puis les mettre directement sur la peau comme un pansement. Les Mémoires de Casanova confirment que l'acné rosacé peut disparaitre aussi avec le même traitement. Contre les rages de dent, on mettait une racine de plantain épluchée dans l'oreille!


Les recettes de cuisine


Les meilleures feuilles (toujours jeunes, récoltées avant la floraison et ciselées perpendiculairement aux fibres) sont celles des plantains lancéolé (et notamment les beignets sucrés de bourgeons), maritime et corne-de-cerf (pour ce dernier, voir sa fiche "plantain comestible" sur notre site). Jadis, il était consommé comme légume. Cru, nous trouvons qu'il a un affreux goût de champignon pas bon (on sent cette odeur rien qu'en froissant les feuilles), mais d'autres trouvent que le bouton de plantain lancéolé a une excellente saveur de champignon de Paris! Aussi, nous réalisons des dessins avec du chocolat liquide sur les grandes feuilles du grand plantain pour nous distraire de cette saveur insolite. Mais, la meilleure méthode est de les cuire pendant vingt minutes: on réalise ainsi des soupes qui ont alors un bon goût de champignon. Il est riche en protéines végétales.
Les feuilles du grand plantain peuvent être mises à fermenter dans de la saumure comme de la choucroute.
Les jeunes épis de fleurs du plantain lancéolé, quand ils sont encore verts, encore fermés et tendres, peuvent être grignotés tels quels ou être ajoutés crus aux salades : ils ont un goût qui rappelle la noisette. On peut aussi les conserver dans le vinaigre.
Les graines mucilagineuses (de préférence réduites en farine) introduites dans un liquide (soupe, sauce) assurent son onctuosité. Leur saveur de noisette relève les légumes . On peut en trouver en vente des graines pour les oiseaux des volières. L'huile qu'on tire des graines de plantain lancéolé a un délicieux goût de noix.

RECETTES DE BEIGNETS SUCRES DE BOURGEONS:
Même principe que la recette des beignets de fleurs de cucurbitacées (voir le fiche "cucurbitacées").

OMELETTE AU PLANTAIN ET A L'AIL DES OURS:
Hacher quelques feuilles d'ail des ours et de plantain en prenant soin d'enlever les fibres. Dans une poêle, faire revenir dans l'huile pendant quelques minutes en remuant. Battre les oeufs avec un peu de lait et du sel. Mélanger le tout. Cuire à votre convenance.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.