L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Plante-curry, Murraya

1

Nom commun : 

Plante-curry, Murraya

Nom latin : 

Murraya koenigii

Autres noms : 

arbre aux feuilles de curry, kaloupilé, caloupilé, cary, feuilles de carripoulé

Famille : 

Rutacées

Origine : 

Inde du sud

Taille : 

1 m en Franc ( en Inde: 4-6 m)

Description


Murraya rend hommage à J. C. Murray qui édita le système de classification végétale de Linné. Cet arbuste apprécie les climats chauds: il tolère tout juste les gelées légères (si elles sont rares). Les feuilles persistantes, longues de 30 cm et composées de folioles de 4 cm, dégagent une odeur pénétrante, fétide et piquante quand on les froisse. Au printemps et en été, l'extrémité des branches porte des grappes de petites fleurs blanches et odorantes. Les fruits sont des baies de 1,5 cm de diamètre, d'abord vertes, puis rougeâtres, enfin violets et luisants, prisées par les oiseaux. Leur noyau est toxique.

CULTURE EN POT:
La plante-curry pousse dans des sols frais, profonds, légèrement acides et riches. Bassinez-la en été. Elle rejette bien de la base. Elle est gélive. Elle apprécie un apport de poudre d'os à la floraison.
Ne pas confondre avec la plante à curry: voir la fiche "helichrysum italicum".

Application en phytothérapie


Depuis longtemps, en Inde, la plante soigne les migraines, les diarrhées et les vers intestinaux.
Dans l'intérêt des diabétiques (dont les effectifs augmente énormément ces dernières années), la recherche s'intéresse beaucoup à cette plante pour identifier les composés chimiques (contenus dans la feuille de la plante-curry) qui neutralisent l'enzyme alpha-amylase responsable de l'augmentation du glucose dans le sang (car cet enzyme permet la fragmentation de l'amidon en glucose).
Les feuilles fraîches ont des vertus anti-oxydantes. L'infusion de ces feuilles fait baisser la tension. Le jus de feuilles guérit des éruptions de l'épiderme. Ce jus, mélangé à celui du citron et du sucre, soigne les nausées et les vomissements. Enfin, avec les branches, on peut même faire des brosses à dents!
Fruits (sans les noyau), écorce et feuilles soignent l'estomac.
·


Les recettes de cuisine


Il ne s'agit pas des plantes qui donnent le curry (pour cela, voir la fiche "curcuma"). Mais, avec leur arôme rappelant le curry, les feuilles fraîches relèvent soupes, ragoûts, pickles et marinades. Elles sont très utilisées en Birmanie (massalé) et en Inde. Elles se conservent longtemps au congélateur et une quinzaine de jours au réfrigérateur.
Les fruits mûrs sont comestibles à condition d'enlever le NOYAU TOXIQUE.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.