L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Raiponce cultivée

1

Nom commun : 

Raiponce cultivée

Nom latin : 

Campanula rapunculus

Autres noms : 

Bâton de Jacob, cheveux d'évêque, répouncho, rave sauvage, pied de sauterelle

Famille : 

Campanulacées

Origine : 

Europe

Taille : 

0,40 à 1,80 m

Description


Campanula signifie petites cloches (forme des fleurs). Rapacunlus vient de rapa = rave (pour rappeler son usage culinaire). En France, cette bisannuelle fut cultivée du XVè au XVIIIè siècle.En 1946, le magasin Vilmorin de Paris en vendait encore des quantités notables juste après la Seconde guerre mondiale.
La racine ressemble à un radis blanc allongé, d'une dizaine de centimètres au maximum. Sa tige est dressée, grêle et effilée. De mai à août, les fleurs s'étagent tout au long de la tige en clochettes bleues, en général ouvertes vers le ciel! Au début, les pétales restent soudés en haut et s'écartent en bas: par ces ouvertures passent les trois stigmates qui ne peuvent ainsi accepter que du pollen étranger à leur propre fleur.
Citons deux autres campanulacées comestibles: la raiponce en épi Phyteuma spicatum (fleurs en forme de griffes et feuilles, surtout grosse racine charnue râpée et au piquant goût de raifort crue, douce comme la châtaigne une fois cuite) et la raiponce orbiculaire Phyteuma orbiculare (feuilles).

CULTURE:
Au printemps (d'avril à juin), semez les graines en mélange avec du sable fin pour que cette opération soit plus facile : en effet, les fines graines s'envolent au moindre souffle de vent, et pourtant il ne faut pas (ou à peine) les recouvrir de terre (le plombage du sol leur permettra de mieux y adhérer). Il faudra attendre le printemps pour voir la levée. Heureusement, elle se ressème d'elle même. Elle préfère les sols calcaires. Pour éviter la montaison, soit on coupe la tige florale dès qu'elle apparait, soit on sème en juin ( il faudra alors le faire à mi-ombre et maintenir l'humidité du sol). La récolte a lieu d'octobre au printemps.

Application en phytothérapie


Délaissée de nos jours, cette plante aurait quelques vertus en gargarismes pour soulager les angines.


Les recettes de cuisine


En petites quantités, feuilles (à la saveur délicate et douce) et racine charnue râpée (douce, laiteuse, légèrement sucrée) se consomment crues (croque sel pour la racine) ou cuites. Leur saveur évoque un peu la noisette.
Note: Les campanules ne sont pas toxiques à priori.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.