L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Reine des prés

1

Nom commun : 

Reine des prés

Nom latin : 

Filipendule ulmaria

Autres noms : 

Ulmaire, spirée ulmaire, spirée filipendule, barbe-de-bouc, barbe-de-chêne, ormière, vignette, fleur d'abeille, belle des prés

Famille : 

Rosacées

Origine : 

Europe

Taille : 

1 - 1,50 m

Description


Pour rencontrer cette fée, il faut avoir les yeux de la libellule qui survole les prés humides. Au Moyen-Âge, on en parsemait le sol des demeures (les jonchées) pour éloigner les insectes indésirables car la plante a des propriétés insectifuges. On la mettait aussi dans les matelas, les coussins et les oreillers. A la Renaissance, elle eut beaucoup de succès comme plante médicinale, puis elle retomba dans l'oubli jusqu'au XIXè siècle (extraction de l'aspirine).
Sa souche fibreuse dégage une odeur aromatique quand on la coupe; on en tire une teinture noirâtre (avec le reste de la plante, on confectionne une teinture verdâtre). Cette vivace a un port très élégant, raffiné et altier (d'où son nom de REINE des près). Les grandes feuilles, vert foncé dessus, blanc dessous, sont composées de folioles en alternance grandes et petites. De juin à août, les larges et irréguliers corymbes de petites fleurs blanc crème ont des allures de mariée. Elles dégagent un doux et pénétrant parfum d'amande qui rendent fous d'addiction les butineurs. C'est la partie de la plante qui contient le plus de produits salicylés (précurseurs de l'aspirine). Les carpelles sont en spirale, d'où son surnom de "spirée".
La plante ne pousse que dans les endroits ayant une humidité permanente (berges des ruisseaux, prés marécageux).

Application en phytothérapie


NE JAMAIS FAIRE BOUILLIR LA PLANTE! C'est de la reine des près que l'aspirine (acide salicylique) a été extrait pour la première fois, au XIXè siècle.
Attention si vous êtes allergique aux salicylates!
Les produits salicylés (que la plante FRAÎCHE contient) lui donnent des vertus analgésiques pour calmer la fièvre, les douleurs articulaires (arthrose) et rhumatismales (surtout si on y associe le cassis: voir la fiche "cassissier"). On utilise surtout les fleurs non écloses en phytothérapie. Leur infusion accélère la diurèse et la digestion des graisses (dans l'intestin et dans le tissu cellulaire), fortifie le coeur et dilate les vaisseaux. Ses propriétés anti-inflammatoire (grâce aux flavonoïdes et autres hétérosides phénoliques), analgésique et diurétique (cure d'amincissement) en font un excellent remède (action douce et progressive) pour combattre les oedèmes, l'obésité graisseuse et la cellulite (surtout si on l'associe à l'ananas: voir la fiche "ananas").


Les recettes de cuisine


Les fleurs mis dans un vin ordinaire lui confère des arômes de grands crus de Frontignan!
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.