L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Renouée des oiseaux

1

Nom commun : 

Renouée des oiseaux

Nom latin : 

Polygonum aviculare

Autres noms : 

Trainasse, herbe à cochon, centinode, herbe de Saint Innocent, achée, hermole, lis glané, aviculaire, crépinette, corrigiole, herbe aux cent noeuds, herbe aux panaris, langue de passereau, tire-gorets, sanguinaire

Famille : 

Polygonacées

Taille : 

de 10 à 50 cm

Description


Très commune (notamment en zones rudérales, incultes et piétinées), cette annuelle tapissante et polymorphe (nombreuses sous-espèces!) s'étale sur tous les sols (avec une préférence pour les terres sableuses riches en azote). Attention: elle sert de refuge aux aoûtats l'été venu.
La racine est rameuse, pivotante avec des radicelles.
Les tiges sont nombreuses, dressées ou rampantes, ramifiées, striées, résistantes, formant un réseau dense et inextricable, noueuses comme les renflements de nos genoux. De cette particularité viennent son nom latin (poly = nombreux, gonu = genoux) et divers noms populaires (centinode, herbe aux cent noeuds). Jadis, ces noeuds étaient utilisés comme substitut de chapelets par les bergers!
Les feuilles sont alternes, plutôt allongées, courtement pétiolées, avec une gaine (l'ochrea) membraneuse et argentée enveloppant la tige. Au Japon, on tire des feuilles une teinture bleu. Elles ont une saveur astringente. Localement, elle est une manne pour les animaux: par exemple, elle sert de nourriture aux cochons; de cette pratique découlent de nombreux noms (herbe à cochon, tire-goret).
De mai à octobre (voire novembre), les fleurs, regroupées et minuscules, ponctuent la tige, vue à quelques décimètres, comme des taches roses ou rouges (parfois blanchâtres) aux noeuds (à l'aisselle des feuilles).
Le petit fruit brun et ferme, est un akène à trois arêtes: il contient une seule graine. Celle-ci est très appréciée des oiseaux.

Au jardin de la biodiversité de Mérignac, nous cultivons aussi une autre renouée très différente: la renouée "Red Dragon" Persicaria microphilla "Red Dragon" (100 cm), très décorative (feuilles très rouges et racèmes de minuscules fleurs blanches en août), en sol moyennement riche, frais, un peu lourd, rustique jusqu'à -7°.

A ne pas confondre avec d'autres renouées (en fait, des Fallopia).

Application en phytothérapie


INCOMPATIBLE AVEC LES TRAITEMENTS ANTICOAGULANTS !
Toute la plante est utile. Les Anciens l'utilisaient déjà comme remède hémostatique (les Latins l'appelaient "Sangunaria" = SANGuinaire): Dioscoride la conseillait contre les hémorroïdes. Par la suite, elle a même fait l'objet d'un scandaleux commerce qui abusait de la crédulité des malades.
De nos jours, pour l'usage interne, on prépare une infusion de 30-50 g de feuilles/L d'eau bouillant pendant 10 minutes. L'absorption de trois ou quatre tasses de ce breuvage par jour vient à bout des diarrhées les plus rebelles (y compris chez les animaux domestiques et d'élevage). Elle excelle pour traiter les problèmes de circulation: varices, couperose, cellulite. Cela est du aux inhibiteurs de l'agrégation des thrombocytes (par les flavonoïdes) et de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (par les tanins).
Diurétique, elle calme (paradoxalement) la soif caractéristique des personnes atteintes du diabète: cette propriété est connue des Chinois depuis plus de 2000 ans.
En usage externe, le cataplasme de feuilles fraîches et pilées libère les tanins et l'acide silicique qui agissent comme cicatrisant sur les plaies: crachats de sang, règles trop prolongées ou trop abondantes. Sachez que cette silice est d'autant plus abondante que la cueillette est tardive à la belle saison (septembre, octobre).
Enfin, terminons cette fiche par une note folklorique: autrefois, pour lutter contre les rhumatismes, on liait une tige de renouée des oiseaux autour de la zone douloureuse et pour que le traitement soit vraiment efficace, il fallait, ensuite, uriner sur l'estragon!


Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.