L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Saponaire

1

Nom commun : 

Saponaire

Nom latin : 

Saponaria officinalis

Autres noms : 

Savonnière, herbe à savon, savon de fossé, herbe à savonnière, herbe à foulon, savon de fossé, saponem (dans la capitulaire de Charlemagne)

Famille : 

Caryophyllacées

Origine : 

Europe centrale et méridionle

Taille : 

30 à 100 cm

Description


Les Assyriens la cultivaient déjà pour ses propriétés moussantes. En France, on la trouvait dans le Midi, dans les jardins des curés et dans les jardins médiévaux car on utilisait ses feuilles et son rhizome pour laver les tissus délicats (habits des prêtres) et dégraisser (= dessuinter) la laine des moutons (après passage dans la cendre de bois)jusqu'à l'arrivée du savon au XIXe siècle. Ceci explique qu'on la trouve encore non loin des lieux habités, parfois près des cours d'eau, des anciens moulins à laine et dans les bois humides. Cette plante vivace rustique possède des feuilles opposées, à trois nervures saillantes, moins velues que les tiges. Les belles fleurs d'un rose très clair pâlissent à l'ombre. Les fragiles pétales sont écartées à angle droit en haut des calices en forme de tubes. Chaque pétale est doté de deux petites écailles situées à la gorge de la fleur. En frottant les fleurs (et aussi les feuilles)dans un peu d’eau, il apparait une mousse savonneuse (sapon) qui nettoie les taches frottées. Mais, c'est surtout le rhizome (très ramifié et épais) qui était utilisé par les lavandières de jadis pour "décruser" les laines et les dentelles (tout comme le bois de Panama, les racines du yucca, du silène enflé ou du chénopode Bon Henri). La racine de saponaire était ramassée à la mauvaise saison (automne-hiver) quand elle avait atteint sa concentration maximale en principes actifs; elle est nettoyée, découpée en tronçons et séchée: 1,5 à 2 kg de racines fraîches donnent 100 g de racines sèches. La veille de leur utilisation, ces morceaux sont réhydratés dans de l'eau non calcaire (100g de racines sèches dans 10 L d'eau!) Le jour même de la lessive, on porte à ébullition pendant 15 à 20 minutes dans de grands récipients en fonte (poêlonne). Cette décoction filtrée (enlèvement des racines et de la mousse) se conserve dans des récipients opaques, prêts à l'emploi sous forme de lessive liquide. On la porte à l'ébullition pour le linge blanc (attention! tendance au jaunissement) et à température plus basse pour le linge fragile. Pour les curieux passionnés de chimie, nous préciserons que la mousse est produite par une saponine (la saporubine) qui, par hydrolyse, donne la gypsogénine. Les feuilles renferment de la vétexine, de la saponarine et de la vitamine C. Aussi, il vaut mieux ne pas planter des saponaires près d'une mare car sa "mousse" pourrait empoisonner les poissons. Avant l'essor des machines à laver, laver son linge était un évènement social qui se déroulait au lavoir où l'on s'échangeait nouvelles et ragots.
Les fleurs de cette plante attirent les sphinx de jour et de nuit. Sa multiplication végétative peut la rendre envahissante au fil des années. Les graines font curieusement penser à des truffes minuscules. Il existe une variété horticole, à fleurs doubles: quand on la trouve naturalisée, c'est le signe vestigial d'une culture passée...
A ne pas confondre avec certains oeillets et le compagnon blanc.

Application en phytothérapie


NE PAS LAISSER MACÉRER DANS L'EAU. A DOSES EXCESSIVES, TREMBLEMENTS, SÉCHERESSE DE LA BOUCHE, PARALYSIE DE LA LANGUE! Utiliser immédiatement.
La plante est dépurative (y compris pour les animaux comme les pigeons), donne un joli teint, réveille les foies paresseux. La décoction permet de lutter contre les maladies de peau (démangeaison, eczéma, psoriasis, acné; lèpre jadis) et donne un shampooing pour les cheveux fragiles.
Les récoltes ont lieu d'abord de mai à juillet, puis à nouveau de septembre à octobre. Elles sont ensuite exposés, pour séchage, au soleil.
Quant au rhizome (plus efficace que les feuilles), il faut être patient: il ne se récolte pas avant la quatrième année.


Les recettes de cuisine


L'’infusion des fleurs (à odeur de framboise et de girofle) gélifie les desserts.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.