L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Sarriette vivace

1

Nom commun : 

Sarriette vivace

Nom latin : 

Satureja montana

Autres noms : 

Sarriette des montagnes, sarriette d'hiver, savourée, pebre d'aï, sarriette sauvage, sarriette des montagnes, herbe de Saint Julien, poivre d'âne, sadrée, sauriette, savourée

Famille : 

Lamiacées

Origine : 

Est de l'Europe méridionale

Taille : 

15 - 40 cm

Description


La sarriette fut introduite dans les jardins au IXè siècle. Ses tiges sont des rameaux ascendants et raides, lignifiées à la base, très ramifiées. Ses fines feuilles coriaces et luisantes, vert-gris, bordées de cils sont caractérisées par leur goût poivré. De juillet à septembre, apparaissent de petites fleurs blanches à rosées/lilas, en épis feuillés, terminales et unilatérales. Elles sont plus parfumées avant la floraison: il faut donc les récolter avant qu'elles ne soient ouvertes. Les fruits ont la forme de cônes. La sarriette vivace est aussi une jolie plante décorative pour les jardins de rocaille.
Ses propriétés aphrodisiaques seraient à l'origine du mot "satyre" (satureja), mi-homme, mi-bête, très porté sur les plaisirs de la chair. En effet, on dit que la sarriette serait capable de procurer à l'homme les instincts du satyre. Aussi, était-il interdit aux moines de la planter dans leurs jardins!
A ne pas confondre avec la Sarriette annuelle Satureja
hortensia (sarriette commune, sarriette de jardin), plus menue et plus molle, un peu terne, au feuillage plus épars et au goût moins relevé. Elle ne vit qu'un an ou deux.

CULTURE:
Elle dépérit s'il y a de l'humidité. La protéger en hiver. En sol pauvre, chaude et calcaire, semer, sans recouvrir les graines, en août pour la sarriette vivace et en mai pour la sarriette annuelle. La levée est lente. Tailler à 10 cm de haut en hiver.

Application en phytothérapie


Elle contient les mêmes substances actives que celles du thym et de l'eucalyptus, ce qui expliquent ses propriétés antiseptiques, expectorantes (toux, asthme), toniques, stimulantes (physiques et psychiques). En infusion, elle facilite la digestion (des féculents et des viandes faisandées notamment) et combat la toux (20 g/L). Selon la mythologie, Dionysos offrit cette infusion aux propriétés aphrodisiaques au satyre Anos pour durcir son pénis!
Le cataplasme de feuilles est efficace contre les piqûres d'insectes.


Les recettes de cuisine


Pour obtenir le meilleur résultat, il faut moudre la sarriette au dernier moment sur les plats (pas de cuisson pour la sarriette!). Les feuilles (de saveur amère) sont à ajouter dans la salade et les autres crudités (concombre), les plats de lentille, les féculents (Bohnenkraut = herbe à haricot), les champignons, les choux, les ragouts, les viandes et les poissons, les pâtés... En Espagne, les olives sont mises à macérer avec de la sarriette, de l'ail et de l'écorce d'orange (pour les olives noires) ou du citron (pour les olives vertes).
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.