L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Sauge officinale

  • 1

Nom commun : 

Sauge officinale

Nom latin : 

Salvia officinalis

Autres noms : 

grande sauge, herbe sacrée, thé d'Europe, thé de Provence et de Grèce, plante des femmes

Famille : 

Lamiacées

Origine : 

Europe méridionale

Taille : 

0,30 à 0,70 m (jusqu'à 1 m)

Description


Salvia vient du latin salvare = sauver, car "qui a de la sauge dans son jardin n'a pas besoin de médecin" (proverbe). Au cours des âges, la sauge a été essayée pour tout soigner! Les Celtes croyaient que cette herbe sacrée avait même le pouvoir de ressusciter les morts! Saint Simon rapporte que Louis XIV buvait chaque matin deux tasses de sauge et de véronique. Au XVIIè siècle, les Chinois qui croyaient à ses vertus anti-âge, échangèrent 7 chargements de thé contre un chargement hollandais de sauge séchée. De nos jours, "la sauge qui sauve" garde encore cette réputation. Aussi, elle assainit les armoires, préserve la beauté, soigne les malaise et parfume les maisons.
De croissance assez lente, ses tiges rameuses, velues et vivaces portent de grandes feuilles persistantes vert blanchâtre, épaisses, crénelées, finement gaufrées, presque rugueuses. En mai-juillet, apparaissent des grappes de grandes fleurs pourpres ou blanches.
Jadis, le fiancé allait demander la main de sa fiancée avec un brin de cette plante à la main.
Pour la culture en pots, choisissez des variétés à feuilles colorés et de petits développements: Aurea (jaune), Purpurascens (pourpre), Tricolor (crème).
A ne pas confondre avec la sauge des prés Salvia pratensis, la sauge sclarée Salvia sclarea (orvale, toute bonne) et les sauges américaines: voir les fiches de ces plantes sur notre site.
Pour les amoureux des sauges, notre région Aquitaine héberge une collection (reconnue au niveau national) de 72 sauges et d'ancolies, à 6 km au sud de Sarlat, en Dordogne, au lieu dit Les crochets 24200 Vitrac (tél;pour prendre rendez-vous: 06.82.14.57.76).

CULTURE:
En sol TRÈS calcaire et ensoleillée. Par précaution, il vaut mieux mettre un paillis en hiver. La sauge vieillit très mal en prenant un port désordonné: elle s'épuise ou s'enlaidit avec le temps! Aussi, n'hésitez pas à lui refaire une cure de jouvence en la taillant à 15 cm au dessus du sol, au printemps. On la reproduit par boutures à talon au mois d'avril ou mai, sous châssis.



Application en phytothérapie


Il convient de prendre garde à son usage car elle contient la même substance toxique que l'on trouve dans l'absinthe (on n'utilise donc pas l'huile essentielle de sauge, mais plutôt l'hydrolat de sauge). Les feuilles en cataplasme ont des propriétés cicatrisantes. Prise en tisane, elles ont des vertus digestives (régularisation de la fonction biliaire et du foie notamment) et toniques. Elle efface, dit-on, les coups de cafard, calme les crises d'asthme et divers malaises. En gargarisme, l'infusion soigne maux de gorge, aphtes et gencives douloureuses.
Saupoudrées sur les pieds, les feuilles de sauge, séchées et réduites en poudre, ont des vertus antitranspirantes et déodorantes. Parallèlement à ce traitement contre la transpiration, il faut boire l'infusion de feuilles de sauge.
Elle a la vertu de blanchir les dents... et de foncer les cheveux!
Les principaux composants de son huile essentielle sont: la thuyone, le salviol, le cinéol. Elle contient aussi beaucoup de tanins (15%).



Les recettes de cuisine


INTERDITE AUX FEMMES ALLAITANTES OU ENCEINTES. DÉCONSEILLÉE AUX TEMPÉRAMENTS SANGUINS. NE PAS EN FAIRE UNE CONSOMMATION TROP IMPORTANTE (une feuille suffit à parfumer un plat). Éviter tout contact avec le fer.
Dans notre région, on la mélange aux oignons pour en farcir les oies. Sa saveur rude et chaude rappelant le camphre aromatise bien d'autres plats gras: les viandes (porc, volaille, veau, mouton, en piquant la feuille près de l'os), l'anguille, les farces pour volailles, les fromages et les pizzas. Dans la cuisine italienne, elle parfume le beurre servi avec les pâtes (voir la recette de ce beurre sur la fiche "ciboulette", rubrique "les recettes de cuisine"). Essayer de faire des beignets avec les feuilles (voir la recette sur la fiche "cucurbitacées" à la rubrique "les recettes de cuisine").
Avec les feuilles cuites de la sauge des prés, on obtient un jus violet que l'on peut utiliser pour faire du sirop ou de l'eau de vie.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.