L'Écotourisme en Gironde

Entrer le nom d'une plante :

Sensitive

1

Nom commun : 

Sensitive

Nom latin : 

Mimosa pudica

Autres noms : 

Mimosa pudique

Famille : 

Fabacées

Origine : 

Originaire d’Amérique tropicale où la plante a des propriétés médicales et magiques.

Taille : 

10 à 40 cm

Description


Dans les régions tropicales, c'est une mauvaise herbe! La tige est épineuse. La feuille à long pétiole porte deux paires de pennes formés de 15-25 folioles très sensibles puisqu'’ils se replient au moindre choc (pluie, vent, toucher). Si l'’ébranlement est assez fort, le pétiole lui-même s‘'abaisse. Sur la photographie centrale, prise en plongée, nous avons soufflé sur la moitié droite du pot et on voit à peine les plantules car ils ont repliés complètement leurs folioles (y compris les foliolules) près de leurs tiges. Par contre, sur la moitié gauche du pot, ils sont déployés normalement et donc bien visibles. La réaction de repli des folioles (et aussi l'affaissement de la tige qui l'accompagne) est produite en deux secondes par le brusque repli des eaux dans les cellules (comme pour la dionée). Selon la température et l'intensité du stimulus, celui-ci se propage entre 0,5 et 10 cm/seconde. Certaines cellules, aux points d'articulation des feuilles, réagissent par la chute de la pression (modification de la répartition de l'eau et des ions dans les cellules motrices grâce à de microscopiques canaux). On retrouve chez cette plante les mêmes protéines contractiles (myosine, actine) que dans nos muscles. Autre analogie avec le monde animal, le calcium y joue le rôle de messager dans les réactions motrices. Ce mouvement défensif (et non offensif comme chez la dionée) permet à la plante de se protéger contre les dégradations dues aux intempéries et aux prédateurs (une allure de brindille est moins appétissant qu’'un feuillage). Quelques instants plus tard (de 15 minutes à 2 h suivant la température), les folioles reprennent leur position initiale. Outre le stress mécanique, le pudique mimosa s'exprime de la même manière avec son corps lors des brusques variations de température et lors de l'arrivée de la nuit. C'est pour cela que, dans le langage des fleurs, la sensitive est le symbole de la pudeur.
Les fleurs ont des étamines roses à mauves. Les fruits sont groupées et entourées de poils en brosse.
De juin à septembre, les jolies fleurs roses en pompons globuleux sont suivies de courtes gousses hérissées de poils raides.

CULTURE:
Forte humidité de l'’air, surtout au printemps et en été (soucoupe d’eau, brumisation des feuilles ou bocal transparent renversé dessus); terre humide, drainée et acide (50 % terreau de feuilles et 50% terre de bruyère; 50 % terreau horticole et 50% sable acide); arrosage à l'’eau de pluie et à température ambiante (le sol ne doit jamais se dessécher); forte luminosité (mais pas de soleil direct); chaleur (18-26°C). Le craintif mimosa pudique a horreur des atmosphères enfumées.

UNE AUTRE PLANTE CURIEUSE: LA PLANTE TÉLÉGRAPHE.
Chaque grande feuille de cet arbuste (Codariocalyx motorius) de 2 m de haut (Amérique du sud) possède un pétiole muni de deux petites feuilles (ailes). Elles effectuent un tour autour du pétiole toutes les 2 ou 3 minutes et elles poursuivent ce mouvement toute la journée. Ainsi, la grande feuille peut se réorienter en fonction de la lumière.


Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu'à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.