L'Écotourisme en Gironde

Rotations

Si on cultive toujours les mêmes légumes au même endroit, ils deviennent de moins en moins productifs et ils dépérissent victimes de diverses maladies et de l‘appauvrissement du sol. Ils concentrent aussi des prédateurs spécifiques qui hivernent sur place, prêts pour l’attaque de la prochaine saison. Ces problèmes sont minimisés par la succession (rotation) de légumes différents chaque année sur une période de 3 à 5 ans (voire même 8 ans, c‘est encore mieux!), sur une même parcelle.

Prenons un cycle court formé de trois parcelles (rotation sur 3 ans).
Vous avez le choix parmi trois possibilités:

  • la méthode « mémotechnique » par forme végétative (la plus simple): apport de compost avec des légumes-fruits la première année, légumes-feuilles la deuxième année, légumes-racines-bulbes la troisième. Comme les besoins des plantes sont liés à leur forme végétative, on fait se succéder des plantes de forme végétative différente.
  • la méthode plus fine en fonction de la « gourmandise»  des légumes: compost jeune en fin d’hiver suivi des légumes les plus exigeants (cucurbitacées -concombre, courge-, solanacées -tomate, aubergine, pomme de terre-), puis l’année suivante ceux moyennement exigeants se contentant d’un apport de compost bien mûr (ail, céleri, choux, épinard, laitue, navet, oignon, poireau, radis) et enfin terminez avec les plus frugales sans apport de compost (betterave, chou de Siam, haricot, pois, fève, carotte, fenouil, oignon, épinard). Les Fabacées (légumineuses « à gousses » = légumes-grains) sont à favoriser à ce stade car elles apportent au sol de l’azote (voir § « engrais verts »).
  • la méthode des familles botaniques qui consiste à attendre trois ans pour planter des légumes de la même famille botanique sur la même parcelle:
    1. solanacées / cucurbitacées,
    2. alliacées / astéracée / brassicales,
    3. fabacées.

Certaines plantes sont indifférentes à la rotation: maïs sucré, poireau, haricot, plantes pérennes (rhubarbe, asperge, artichaut) et probablement aussi la tomate.